Adrien Rose Destailleur (3)

Les citations de Adrien Destailleur :

Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai comment tu penses.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Les âmes vives s'indignent là où les âmes froides méprisent.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Le vice appelle le scandale au secours de la honte.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Une mauvaise langue accompagne presque toujours une mauvaise réputation ou une mauvaise conscience.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

On n'est qu'à demi-vertueux, quand on l'est sans indulgence.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Les louanges, qui corrompent les âmes hautaines et vaines, perfectionnent les âmes nobles et bien nées.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Il faut plus de prudence que de force pour être honnête homme, mais il faut plus de force que de prudence pour être homme vertueux.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Le regard de la vertu est plus doux que celui de la volupté.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Forcer nos envieux, nos ennemis mêmes, à souhaiter nos succès pour leur propre avantage, c'est le triomphe de la bienfaisance, quand ce n'est pas le chef-d'œuvre de l'habileté.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

La bienfaisance a ses secrets comme l'amour a ses mystères.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Le plus doux plaisir, après celui de faire le bien, c'est de le voir faire.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Si la bienfaisance était toujours désintéressée, la reconnaissance le serait davantage.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Il n'est point honteux d'être la dupe des vicieux, il l'est seulement d'être la dupe du vice.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Chez l'homme peu reconnaissant, l'ingratitude ne s'arrête pas à l'oubli des bienfaits, elle va jusqu'à la haine.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Il y a plus d'habileté à désarmer son ennemi qu'à le tuer.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Les reproches que se fait un honnête homme, qui s'est rendu coupable, vont toujours plus loin que ceux qu'on lui fait.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Souvent on n'irait pas si loin dans le chemin de la vertu, si on l'avait toujours suivi.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

L'amitié rapproche les hommes, l'intérêt les éloigne.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Dans le mariage comme dans l'amitié, en doublant son être, on double ordinairement ses maux.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Les gens d'un caractère faible, passifs dans leurs affections, ne s'attachent que par habitude ou par sujétion. Le hasard, plus que le cœur, décide de leurs liaisons : ils ne prennent pas des amis, ils les reçoivent.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

L'amitié ne souffre aucune inégalité : on ne peut être un ami sans faire abstraction de ses titres et de ses droits.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

L'univers est la patrie d'un grand homme.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Peu de gens sont capables d'une véritable amitié, parce qu'ils veulent être adulés plutôt que d'aduler.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

La plupart des hommes savent mieux vivre avec leurs supérieurs et leurs inférieurs qu'avec leurs égaux. L'ambition est attirée près de ceux-là, la vanité est flattée près de ceux-ci, tandis que l'intérêt éloigne des autres, avec lesquels on a des concurrences et des rivalités à soutenir.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

Si l'on mettait plus de franchise dans les relations, il y aurait et plus de divisions et plus d'intimité.
Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)