Albert Guinon

Quelques mots sur l'auteur :

Albert Guinon

Dramaturge français, chevalier de la Légion d'Honneur, né le 15 avril 1861 dans le 2e arrondissement de Paris, Albert Guinon est décédé le 7 mars 1923 dans sa ville natale à l'âge de 61 ans.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 23 citations de Albert Guinon :

Le visage des sourds a l'air d'une horloge qui ne serait jamais à l'heure.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Toutes les opinions sont respectables, pourvu qu'elles soient sincères.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La lâcheté prend toutes les formes, même la forme de l'honneur.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Le véritable chef n'est pas celui qui châtie, c'est celui qui inspire la crainte du châtiment.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Un homme d'État gouverne avec son caractère bien plus qu'avec ses opinions.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La politique a ses bêtes puantes : il ne suffit pas de les combattre, il faut les débusquer.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

En France, parmi les hommes politiques, combien de républicains d'opinion sont devenus des républicains de métier !
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Entre le pays qu'ils représentent et le pays où ils sont accrédités, certains diplomates ne sont guère qu'un téléphone qui fonctionne mal.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Un des effets les plus imprévus de cette guerre aura été d'apprendre aux riches de combien de choses ils peuvent se passer.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Le bon sens doit nous servir à former notre opinion, et la passion, à la formuler.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Tout homme politique, dont les votes en temps de paix ont prouvé l'inaptitude à prévoir et à préparer une guerre, ne devrait pas avoir le droit d'exprimer une opinion, dès que la guerre a éclaté.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La vérité est un fusil chargé qu'il ne faut pas mettre dans toutes les mains.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La première condition pour faire quelque chose de grand, c'est l'idée fixe.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Deux peuples ne s'aiment vraiment que dans la haine contre un troisième.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La meilleure chance qu'on ait encore trouvée de ne pas être battu, c'est de se battre.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

À tendre la joue gauche, quand on a reçu un soufflet sur la droite, on est Jésus-Christ ou un pleutre.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La grandeur d'une nation est peut-être faite avant tout de sa continuité dans l'égoïsme.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Avec un pessimiste qui se met en colère, il y a de la ressource : il est encore capable de devenir un optimiste.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

L'envieux du temps de paix fait généralement un pessimiste du temps de guerre.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

L'expression supérieure de l'idée de patrie ce n'est pas de vivre en commun, c'est de mourir ensemble.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Pendant une guerre, le pessimisme est pour le civil ce que la désertion est pour le soldat.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Un peuple industriel peut mourir ; un peuple agricole est immortel.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

Quand les Allemands veulent faire de l'esprit avec les Français, ils sont un peu comme ces sourds qui s'obstinent à vous crier à l'oreille.
Albert Guinon ; Remarques autour de la guerre (1914-1915)

La liste des auteurs populaires :