Alexandre Sergueïevitch Pouchkine

Quelques mots sur l'auteur :

Alexandre Pouchkine

Poète, dramaturge et romancier russe né le 26 mai 1799 à Moscou, Alexandre Pouchkine est décédé le 29 janvier 1837 à Saint-Pétersbourg.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 14 citations de Alexandre Pouchkine :

La vie, hélas ! est éphémère ; nos aïeux sont au cimetière, dormant à tout jamais glacés, et nous les avons remplacés ; c'est la loi de notre existence, ils ont vieilli, nous vieillirons, et comme ils sont morts, nous mourrons, ainsi le veut la providence.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Heureux celui qui a su résister au refroidissement progressif qu'apporte la vie.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Quelle vilaine chose que la vie quand on est vieux !
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Le goût des farces, aussi bien que l'amour, autre folie, passe avec la bouillante jeunesse.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Moins nous aimons une femme, plus nous avons chance de lui plaire ; et plus sûrement nous la faisons tomber dans nos filets.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

J'ai connu des beautés inabordables, froides et pures comme la neige de l'hiver, impossibles à toucher, à séduire, incompréhensibles même à l'esprit.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

L'habitude est un don que nous accorde le ciel pour remplacer le bonheur qu'il ne peut nous donner.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

L'amour, de sa cendre éteinte ne se rallume jamais.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Ne disputons jamais contre l'opinion du monde ; la coutume est le seul despote sur la terre.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

Il faut punir jusqu'au bout, ou pardonner jusqu'au bout.
Alexandre Pouchkine ; La fille du capitaine (1836)

Un homme qui boit n'est bon à rien.
Alexandre Pouchkine ; La fille du capitaine (1836)

À une vérité ténue et plate, je préfère un mensonge exaltant.
Alexandre Pouchkine ; Récits de feu Ivan Pétrovitch Belkine (1831)

Ma conscience est lasse de porter, comme un fardeau, tout le mal que j'ai fait.
Alexandre Pouchkine ; Le convive de pierre (1830)

Heureux celui qui a été jeune dans sa jeunesse, et qui a mûri au temps de la maturité.
Alexandre Pouchkine ; Eugène Onéguine (1821-1831)

La liste des auteurs populaires :