Les citations sur l'amour-propre (2)

Les citations et mots d'auteurs :

L'amour-propre est un censeur âpre, rigoureux, soupçonneux et implacable.
Citation de Fénelon ; Lettre à la duchesse Douairière de Mortemart, le 11 octobre 1710.

L'amour-propre est le terrain propice au bon grain de la modestie et à l'ivraie de l'orgueil.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'amour-propre est la soupape de l'âme, il ouvre le passage à tous les sentiments qu'elle renferme.
Citation de Hypolite de Livry ; Pensées et réflexions (1808)

L'amour-propre, si susceptible pour lui-même, ne devine jamais la susceptibilité d'autrui.
Citation de Marie d'Agoult ; Esquisses morales (1849)

L'amour-propre est le talon d'Achille chez presque tous les hommes.
Citation de Madame Necker ; Mélanges et pensées (1798)

L'amour-propre, ce flatteur tyran, redoutez ses attraits, et vivez avec lui sans en être l'esclave.
Citation de Voltaire ; Stances, XXXVIII (1764)

L'amour-propre est le plus dangereux ennemi de la raison, c'est lui qui enfle l'orgueilleux, qui rend l'avare insatiable, qui échauffe le belliqueux, et qui assoupit le paresseux : il tient en main le gouvernail des actions humaines.
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

L'amour-propre et le défaut d'esprit gâtent souvent tout dans la société comme dans les affaires.
Citation de Charles-Joseph de Ligne ; Lettres et pensées (1809)

L'amour-propre le plus habile fait beaucoup de fautes contre ses vrais intérêts.
Citation de Vauvenargues ; Réflexions et maximes posthumes (1823)

L'amour-propre est un courtisan qui dans le début conseille bien, et qui trop écouté, gouverne mal.
Citation de La Rochefoucauld ; Réflexions ou sentences et maximes morales (1665)

L'amour-propre consent bien à être blâmé, mais il ne peut souffrir d'être raillé.
Citation de Abel-François Villemain ; Discours et mélanges littéraires (1823)

L'amour-propre dore si bien nos vices que nous les prenons pour des vertus.
Citation de Jacques-Bénigne Bossuet ; La médisance (1688)

L'amour-propre, toujours maître des hommes, corrompt les forts par l'orgueil et les faibles par la vanité.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'amour-propre (1816)

L'amour-propre est un amour jaloux, délicat, ombrageux, plein d'épines, douloureux ; il veut tout sans mesure, et sans que tout lui échappe, parce qu'il n'ignore pas sa faiblesse. Il n'y a rien de si dangereux que de plaire dans le monde, l'amour-propre lui en est charmé, et on s'enivre de plaisir et de vanité.
Citation de Fénelon ; Pensées recueillies (1720)

L'amour-propre le plus fin est toujours dupe de la louange qui n'est qu'une fausse monnaie.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; La reconnaissance (1816)

L'amour-propre est un instrument utile, mais dangereux ; souvent il blesse la main qui s'en sert, et fait rarement du bien sans mal.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

L'amour-propre nous rend infiniment plus sensibles aux disgrâces qu'aux faveurs de la fortune.
Citation de Françoise d'Aubigné ; Maximes et pensées (1719)

L'excès de l'amour-propre voile l'esprit, et dévoile la sottise.
Citation de Marie-Jeanne Riccoboni ; Lettres d'Elizabeth–Sophie de Vallière (1772)

Si vous voulez réussir auprès des femmes, obligez leur amour-propre : il est toujours reconnaissant.
Citation de Adolphe Ricard ; L'amour, les femmes et le mariage (1857)

L'amour-propre est la défensive ombrageuse de soi-même, le besoin de s'agrandir coûte que coûte.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 19 septembre 1880.

L'amour-propre aime mieux les injures que l'oubli et le silence, il aime que l'on parle de lui.
Citation de Fénelon ; Pensées recueillies (1720)

La rivalité d'amour-propre est un stimulant qui décuple les facultés humaines.
Citation de George Sand ; Le Piccinino, Roman (1847)

Ôtez du monde l'amour-propre et l'intérêt, vous en ôterez presque tous les vices.
Citation de Jean-Benjamin de Laborde ; Pensées et maximes (1791)

L'amour-propre est le sentiment le plus difficile à vaincre.
Citation de Jules-Paul Tardivel ; Pour la patrie, XXIV (1895)

Page principale et termes connexes :