André Grétry (2)

Les citations célèbres de André Grétry :

Les passions sont à la nature humaine ce que les vents sont à la navigation : sans passions, l'homme est nul ; mal dirigées, il en est tourmenté ; bien gouvernées, il vogue à pleines voiles vers son bonheur.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Il serait parfois plus profitable de se saluer en se disant bonne mort que bonjour.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Croire que l'on sait tout est une erreur profonde, c'est prendre l'horizon pour les bornes du monde.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La vertu sur la terre est une divinité qui vit des sacrifices qui la rendent immortelle.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La pudeur est une rose vermeille dont l'haleine seule d'un ange peut approcher sans la ternir.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Si l'homme avait autant de pudeur que la femme, faire l'amour serait une plaisante niaiserie.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

L'amour, pour le philosophe, n'est qu'une unité à laquelle l'imagination de la jeunesse ajoute des zéros.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

L'esprit naturel et cultivé a le parfum de mille fleurs.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Mieux vaut savoir bien que savoir beaucoup ; mieux vaut ne savoir rien que de savoir mal.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Mentir, de quelque manière que ce soit, c'est prêter son argent à un banqueroutier.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

La peine poursuit le crime comme l'ombre suit le corps.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Qu'est-ce que le temps ? Des moments qui se succèdent.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Le mensonge nous donne un instant de répit, que nous payons par de longues souffrances.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Dans toute là nature, il n'est point de force sans vérité, ni de vérité sans force.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Toutes nos forces sont dans la vérité, toutes nos faiblesses dans le mensonge.
André Grétry ; Maximes détachées (1801)

Les femmes ne répondent à la haine des hommes que par la pitié.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

La femme aimée est plus heureuse que l'homme aimé ; la femme domine, l'homme est dominé.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

La douceur est l'apanage des femmes ; elles ne peuvent en avoir trop, parce que l'homme n'en a point assez.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

Le langage de l'amitié est pur comme le sentiment qui l'inspire.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

Dans la véritable amitié, on ne doit trouver aucun indice d'intérêt qui en ternisse l'éclat.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

La coquetterie, sans amour, est la maladie des femmes d'esprit.
André Grétry ; Mémoires ou essais sur la musique (1797)

La liste des auteurs populaires :