De Amore, de André le Chapelain

Quelques mots sur l'auteur :

André le Chapelain

Poète et écrivain français né au XIIe s., il fut le chapelain de Marie de Troyes, fille du roi Louis VII et d'Aliénor d'Aquitaine. André le Chapelain écrivit à sa demande, entre 1182 et 1186, un traité intitulé De Amore, souvent appelé à tort Le Traité de l'Amour. Œuvre qui fut condamnée par la suite en 1277, par Étienne Tempier, alors évêque de Paris de 1268 à 1279.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 31 citations de André le Chapelain :

Personne ne peut aimer s'il n'est engagé par l'espoir d'être aimé.
André le Chapelain ; De Amore, IX - XIIe siècle.

À la vue imprévue de ce qu'on aime, on tremble.
André le Chapelain ; De Amore, XVI - XIIe siècle.

Un nouvel amour chasse l'ancien.
André le Chapelain ; De Amore, XVII - XIIe siècle.

L'allégation de mariage n'est pas excuse légitime contre l'amour.
André le Chapelain ; De Amore, I - XIIe siècle.

Qui ne sait celer ne sait aimer.
André le Chapelain ; De Amore, II - XIIe siècle.

Personne ne peut se donner à deux amours.
André le Chapelain ; De Amore, III - XIIe siècle.

L'amour peut toujours croître ou diminuer.
André le Chapelain ; De Amore, IV - XIIe siècle.

N'a pas de saveur ce que l'amant prend de force à l'autre amant.
André le Chapelain ; De Amore, V - XIIe siècle.

Le mâle n'aime d'ordinaire qu'en pleine puberté.
André le Chapelain ; De Amore, VI - XIIe siècle.

On prescrit à l'un des amants, pour la mort de l'autre, une viduité de deux années.
André le Chapelain ; De Amore, VII - XIIe siècle.

Personne sans raison plus que suffisante ne doit être privé de son droit en amour.
André le Chapelain ; De Amore, VIII - XIIe siècle.

L'amour d'ordinaire est chassé de la maison par l'avarice.
André le Chapelain ; De Amore, X - XIIe siècle.

Il ne convient pas d'aimer celle qu'on aurait honte de désirer en mariage.
André le Chapelain ; De Amore, XI - XIIe siècle.

L'amour véritable n'a désir de caresses que venant de celle qu'il aime.
André le Chapelain ; De Amore, XII - XIIe siècle.

Amour divulgué est rarement de durée.
André le Chapelain ; De Amore, XIII - XIIe siècle.

Le succès trop facile ôte bientôt son charme à l'amour ; les obstacles lui donnent du prix.
André le Chapelain ; De Amore, XIV - XIIe siècle.

Toute personne qui aime pâlit à l'aspect de ce qu'elle aime.
André le Chapelain ; De Amore, XV - XIIe siècle.

Le mérite seul rend digne d'amour.
André le Chapelain ; De Amore, XVIII - XIIe siècle.

L'amour qui s'éteint tombe rapidement, et rarement se ranime.
André le Chapelain ; De Amore, XIX - XIIe siècle.

L'amoureux est toujours craintif.
André le Chapelain ; De Amore, XX - XIIe siècle.

Par la jalousie véritable l'affection d'amour croît toujours.
André le Chapelain ; De Amore, XXI - XIIe siècle.

Du soupçon et de la jalousie qui en dérive croît l'affection d'amour.
André le Chapelain ; De Amore, XXII - XIIe siècle.

Moins dort et moins mange celui qu'assiège pensée d'amour.
André le Chapelain ; De Amore, XXIII - XIIe siècle.

Toute action de l'amant se termine par penser à ce qu'il aime.
André le Chapelain ; De Amore, XXIV - XIIe siècle.

L'amour véritable ne trouve rien de bien que ce qu'il sait plaire à ce qu'il aime.
André le Chapelain ; De Amore, XXV - XIIe siècle.

La liste des auteurs populaires :