André Malraux (2)

Les citations de André Malraux :

La beauté d'une femme ne sera jamais une promesse de plaisir sentimental.
André Malraux ; La tentation de l'Occident (1926)

Une femme vous touche par ce qu'elle a d'unique.
André Malraux ; La tentation de l'Occident (1926)

On ne voit vieillir que les autres.
André Malraux ; Les chênes qu'on abat (1971)

La mort n'est pas une chose si sérieuse ; la douleur, oui.
André Malraux ; L'espoir (1937)

L'amour n'est pas un palmarès.
André Malraux ; La tête d'obsidienne (1974)

Le romantisme remplace la beauté par le sublime.
André Malraux ; La tête d'obsidienne (1974)

Il y a toujours quelque chose de hideux dans la colère ; plus encore dans celle de l'ivresse.
André Malraux ; L'espoir (1937)

Il faut toujours s'intoxiquer : ce pays a l'opium, l'Islam le haschich, l'Occident la femme.
André Malraux ; La condition humaine (1933)

On ne connaît jamais un être, mais on cesse parfois de sentir qu'on l'ignore.
André Malraux ; Teils (1947)

Connaître par l'intelligence, c'est la tentation vaine de se passer du temps.
André Malraux ; Teils (1947)

Le courage vaut ce que vaut l'homme.
André Malraux ; Antimémoires (1967)

Une femme abandonnée par son amant fera coucher n'importe qui avec la fiancée de celui-ci, pour qu'il soit trompé avant même son mariage.
André Malraux ; Le triangle noir (1970)

La jeunesse est une religion dont il faut toujours finir par se convertir.
André Malraux ; La voie royale (1930)

La seule chose nécessaire est de ne pas être seul.
André Malraux ; Teils (1947)

La culture n'est pas une accumulation des valeurs du passé, elle en est l'héritage conquis.
André Malraux ; Paroles et écrits politiques (1947-1972)

La force d'un penseur n'est ni dans son approbation ni dans sa protestation, elle est dans son explication.
André Malraux ; L'espoir (1937)

Pour parler d'amour aux amoureux, il faut avoir été amoureux.
André Malraux ; L'espoir (1937)

Etre un homme, c'est réduire sa part de comédie.
André Malraux ; Journal Le Monde, le 27 juin 1935.

Les hommes sont la vermine de la terre.
André Malraux ; La condition humaine (1933)

Connaître le monde n'est pas en faire un système, c'est en prendre une conscience intense.
André Malraux ; La tentation de l'Occident (1926)

Il y a des guerres justes ; il n'y a pas d'armée juste.
André Malraux ; L'espoir (1937)

Le rire peut exprimer l'angoisse du condamné mieux que les larmes.
André Malraux ; Saturne (1950-1978)

La charité ne suffit pas toujours à épuiser l'angoisse.
André Malraux ; La condition humaine (1933)

Toute angoisse cherche son extase ; et, à défaut d'extase, son exaltation.
André Malraux ; Le démon de l'absolu (1946)

Le sentiment positif, la réalité, c'est l'angoisse d'être toujours étranger à ce qu'on aime.
André Malraux ; La condition humaine (Prix Goncourt) (1933)