Chemin faisant, d'Anne Barratin (2)

Les citations extraites de Chemin faisant :

La modération est l'arme des forts.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Considère toujours ton projet comme un enfant de sept mois.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On peut être profondément et sincèrement reconnaissant d'un oubli.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'admiration la plus intense est la plus silencieuse.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

En fait de pécheurs, les plus faciles à tenter sont les gourmands.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Flair de femme se trompe encore moins que palais de gourmand.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Tout fait penser un penseur, tout fait reculer un poltron.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On espère quelquefois moins par espérance que par besoin d'espérer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Une tête sans imagination, un arbre sans nid d'oiseau.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les filles millionnaires sont un bon terrain pour le scepticisme ; en elles la pauvreté se venge.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le siècle le plus secoué peut enfanter le plus tranquille.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les grands soupirs ont toujours l'air de chercher une patrie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Soupirer près d'une jeune, se plaindre près d'une vieille, deux agréables passe-temps.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les plus honnêtes assurances se trompent comme les plus douces promesses.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un être content de soi est plus assourdissant qu'une fanfare.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La timidité nous quitte quelquefois un peu tôt.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'oubli va encore plus vite que le temps.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La jeunesse ! un capital difficile à bien placer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il faut aider la vérité partout où elle souffre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Mentir au menteur, c'est boire dans son verre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La confiance est comme le sommeil ; il faut savoir la modérer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La simplicité des manières est de bonne maison.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Rien n'est dangereux pour l'esprit comme un compliment.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les gens brusques s'autorisent de la franchise comme les voleurs de la faim.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On ne gagne pas toutes ses parties avec la franchise, mais on se retire toujours avec l'honneur.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Sommaire et citations classées par œuvres :