Chemin faisant, d'Anne Barratin (1894)

Les 86 citations d'Anne Barratin :

Les projets sont les relais du chemin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Tous ceux qui ont un souvenir sans mélange ont du pain pour les jours malheureux.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il est plus salutaire de soigner sa volonté que sa beauté.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Quand la tâche ne nous grandit pas, elle nous écrase.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Quelque dure que soit la tâche, il y a une âpre jouissance à se sentir de force à l'accomplir.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un courtisan n'a pas de patrie, il est partout le courtisan.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les grands enthousiasmes s'essoufflent vite.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le dernier mot de l'analyse, c'est le dégoût ou le pardon.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Pour être une belle ruine, on n'a pas besoin d'avoir été un beau monument.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les grandes promesses sont comme certains beaux yeux, on s'y noie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le mensonge s'appelle trahison quand il se glisse dans un baiser.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

S'habituer à se suffire, le premier commandement de l'indépendance.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Pour dominer une position il faut être fort ; pour dominer un homme, ce n'est pas nécessaire.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Aimer et admirer à la fois, double jouissance du coeur, car on aime sans admirer et on admire sans aimer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un chasseur ne compte pas la poudre qu'il perd, ni un amoureux les déclarations qu'il lance.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'infidélité, c'est encore une des plus aimables fautes à pardonner à son mari, quand il y met de la courtoisie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le bonheur n'est pas plus une question de mérite que l'amour n'est une question de beauté.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les plus belles qualités mènent bien moins au bonheur que les beaux yeux à l'amour.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'expérience est un vieux professeur qui aime moins sa science que son enseignement.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Quelle est la femme qui n'a pas rêvé d'habiter quelques instants l'âme de son mari ?
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La modération est l'arme des forts.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Considère toujours ton projet comme un enfant de sept mois.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On peut être profondément et sincèrement reconnaissant d'un oubli.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'admiration la plus intense est la plus silencieuse.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

En fait de pécheurs, les plus faciles à tenter sont les gourmands.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Flair de femme se trompe encore moins que palais de gourmand.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le désir n'est pas toujours un coupable, mais c'est toujours un gourmand.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un libre penseur écrivant la vie d'un saint : un poulailler qui a la prétention de loger un aigle.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On vit avec un penseur comme avec un vivant.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les penseurs ne connaissent la solitude qu'à demi.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Tout fait penser un penseur, tout fait reculer un poltron.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On espère quelquefois moins par espérance que par besoin d'espérer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Une tête sans imagination, un arbre sans nid d'oiseau.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les filles millionnaires sont un bon terrain pour le scepticisme ; en elles la pauvreté se venge.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les compagnons du rêve sont comme ceux de la débauche ; au réveil, on leur en veut toujours un peu.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Certains hommages donnent la sensation d'un gigot après dîner.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'hommage ! Le centime accepté par les plus riches mains.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La tâche est comme la belle-mère, déjà dure à accepter de nom.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La faute du prêtre est comme la tache d'huile : elle va loin.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La sérénité des vieux est un enseignement pour les jeunes.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Aimer beaucoup et demander peu, un problème difficile à résoudre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Qui n'a rien à se reprocher peut dormir tranquille.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le siècle le plus secoué peut enfanter le plus tranquille.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les injustices appellent l'autre vie, comme l'enfant malheureux appelle sa mère.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les grands soupirs ont toujours l'air de chercher une patrie.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Soupirer près d'une jeune, se plaindre près d'une vieille, deux agréables passe-temps.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Soupirer, c'est appeler.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il faut souffler plus d'une fois sur un désir pour l'éteindre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Les plus honnêtes assurances se trompent comme les plus douces promesses.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Personne n'est sans but ici-bas, puisque chacun de nous a une âme à sauver.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il y a des gens qui n'ont jamais besoin de permissions ; ils se les accordent.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On vieillit avec grâce quand on a peu abusé de la jeunesse.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il n'y a que le vice qui coûte ; sans lui la vie ne serait pas chère.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Un être content de soi est plus assourdissant qu'une fanfare.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La honte est la lumière de la faute.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La timidité nous quitte quelquefois un peu tôt.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

L'oubli va encore plus vite que le temps.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

La jeunesse ! un capital difficile à bien placer.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

On ne peut pas se passer de l'estime, c'est là son plus grand prix.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Il faut aider la vérité partout où elle souffre.
Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Sommaire et citations classées par œuvres :