Pensées in Œuvres posthumes (2)

Les citations d'Anne Barratin :

La perte de chaque être aimé nous diminue le froid de la mort.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Que ta sévérité soit en raison de la faute commise, non de ton humeur.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les grandes miséricordes sont comme les océans : elles ne se souviennent pas, elles engloutissent.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On peut être noble en toutes choses, même dans les actions de médiocre importance.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'invraisemblable peut quelquefois être raisonnable.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le calme est la récompense de la soumission.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La laideur a besoin d'être bien portée.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On est rarement plus modeste après une défaite.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La réflexion doit être timide, l'exécution hardie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le génie se salit aussi au contact des mœurs.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ne jongle pas avec le bonheur, il se brise.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Comment l'honneur s'arrange-t-il de tout ce qu'on honore ?
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Comme un orgueilleux a l'espoir facile !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Être aimable, c'est être sain.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Croire, c'est déjà réaliser.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La naturalisation : une insulte aux morts, un crime autorisé.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Tu ne peux pas m'obliger à t'aimer ; tu peux m'obliger à te respecter.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Comme l'admiration nous conserve jeunes !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il est difficile d'être sobre en admiration.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Soyez délicat, vous saurez être discret.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On ne juge ni dans l'amour ni dans la haine.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les préjugés : des sottises héréditaires.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Les reproches à soi-même ne sont jamais trop méchants.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le souhait est plus patient que le désir.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le temps bâille au plaisir et sourit au travail.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Sommaire et citations classées par œuvres :