Pensées in Œuvres posthumes (3)

Les citations d'Anne Barratin :

Examiner, c'est chercher ; scruter, c'est insister.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ceux qui luttent vivent ; les autres se promènent dans la vie.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La vie rit quelquefois avec nous, mais elle ne plaisante jamais.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'amour irrégulier parlant de constance : le carnaval prêchant l'austérité.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

On tolère la finesse, on méprise la ruse.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Nos propres reproches ne sont jamais trop sévères.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La femme sait mieux donner que prêter.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le vrai courage est calme ; la violence n'en est jamais la preuve.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La richesse promet plus de moyens d'être heureux qu'elle ne donne de bonheurs.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le patient a au moins autant de vertu que le brave.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Juger son temps, mais non le mépriser : ce serait insulter son père.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La réussite nous rend plus exigeants que justes.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La raison dans la générosité est une dure obligation.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Donnez à votre générosité un petit air de bonheur, il en doublera le prix.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Ne redoute pas les parfois, ils sont tolérants.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'avare n'a généralement pas d'autre passion : l'avarice lui suffit.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le souvenir fait tous les métiers : il insulte, il caresse, il honore, il blâme.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il arrive à la fidélité de s'ennuyer de sa vertu, mais l'habitude a pitié d'elle et la protège.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Quand on a peu d'appétit, on trouve facilement les autres gourmands.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Tout se paie : la possession par l'inquiétude.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Une lecture n'entre pas dans l'esprit si elle n'est pas suivie de réflexion.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

L'amour sage est plus méritant que touchant.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

La vieillesse est l'antichambre de l'éternité : qu'elle soit propre !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Un souvenir plein aime la solitude, autant qu'un esprit vide aime le monde !
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

J'aime mieux les gens qui se distinguent par la moralité de leur vie que par leurs sermons.
Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Sommaire et citations classées par œuvres :