Antoine de Rivarol (2)

Les citations de Antoine de Rivarol :

Amoureux ou ambitieux, l'orgueil est également maladroit, il parle toujours de lui-même à l'objet aimé, et de son mérite à autrui. On le représente solitaire, oisif, et aveugle, son diadème est sur ses yeux.
Antoine de Rivarol ; Discours préliminaire du nouveau dictionnaire (1797)

Le premier né de l'amour-propre est l'orgueil, c'est contre lui que la raison et la morale doivent réunir leurs attaques ; mais il faut le faire mourir sans le blesser, car, si on le blesse, l'orgueil ne meurt pas.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

L'envie qui parle et qui crie est toujours maladroite, c'est l'envie qui se tait qu'on doit craindre.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Nos goûts et nos passions nous dégradent plus que nos opinions et nos erreurs.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Qui n'a qu'un désir ou qu'une opinion est un homme à caractère.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Il est aussi plat de s'attribuer les ouvrages des autres que d'en écrire de mauvais.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Emblème de la nécessité, les lois protègent sans amour et punissent sans courroux ; leur voix menace et ne conseille jamais ; elles effrayent les passions et ne les gouvernent pas ; elles ne peuvent rien contre les vices, et l'hypocrisie se joue de leur sévérité.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

La parfaite amitié, c'est ce sentiment pur et sacré, ce fruit si rare et tant désiré.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

L'amour, qui vit dans les orages et croît souvent au sein des perfidies, ne résiste pas toujours au calme de la fidélité.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Les hommes sont libres de faire ce qu'ils peuvent, et non ce qu'ils veulent.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

La mémoire est toujours aux ordres du cœur.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

On ne pleure jamais tant que dans l'âge des espérances, mais quand on n'a plus d'espoir, on voit tout d'un œil sec, et le calme naît de l'impuissance.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Les souvenirs sans espoir ne sont que des regrets.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

L'amitié est la soeur de l'amour, mais pas du même lit.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Le peuple donne sa faveur, jamais sa confiance.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

La vanité fait plus d'heureux que l'orgueil.
Antoine de Rivarol ; De l'homme intellectuel et moral (1797)

La meilleure loi n'est pas la plus juste, mais la plus stable.
Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Dieu explique le monde, et le monde le prouve, mais l'athée nie Dieu en sa présence.
Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836)

Un poète a placé la critique à la porte du temple du goût comme sentinelle des beaux-arts.
Antoine de Rivarol ; De la nature du langage en général (1787)

Le bon ton dans la conversation est ce que le bon goût est dans les beaux arts.
Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836)

Le bon ton est la science des convenances dans la conversation et dans les manières.
Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836)

Il n'y a que l'amour au monde qui s'accommode de l'inégalité des conditions et des fortunes.
Antoine de Rivarol ; Pensées inédites de Rivarol (1836)

Deux hommes, liés par l'intérêt, ne sont que deux complices, et non pas deux amis.
Antoine de Rivarol ; Essai sur l'amitié (1786)

Il est plus facile d'idolâtrer vingt amis que d'en aimer un seul.
Antoine de Rivarol ; Essai sur l'amitié (1786)

Les hommes n'ont de cœur et d'esprit que ce qu'il en faut pour être médiocrement heureux.
Antoine de Rivarol ; Essai sur l'amitié (1786)