Antoine Oudin (2)

Les citations de Antoine Oudin :

Il ne faut point tourner autour du pot.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il n'est pas si méchant pot qui ne trouve son couvercle.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Faire payer les pots cassés.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Découvrir le pot aux roses.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Dans les vieux pots les bonnes soupes.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Cet habit vous est fait comme de cire.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il m'en souvient aussi peu que de ma première chemise.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il a trouvé chaussure à son pied.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Quand la cage est faite l'oiseau s'envole.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Gouverne ta bouche selon ta bourse.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il est triste comme un bonnet de nuit sans coiffe.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Que celui qui ne sait pas son métier l'apprenne.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Marchandise qui plaît est à moitié vendue.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Marchand qui perd ne peut rire.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

J'y perds mon latin.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il me fait des contes à dormir debout.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Un barbier rase l'autre.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Qui fait beaucoup de bruit fait peu de besogne.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il est avaricieux, il garde son argent pour boire.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Argent comptant porte médecine.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

À chacun suivant son mérite.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il est vaillant comme l'épée qu'il porte.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il joue de l'épée à deux jambes (fuir).
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)

Il n'est chasse que de vieux loup.
Antoine Oudin ; Les curiosités françaises (1640)