Arthur Schopenhauer (2)

Les citations de Arthur Schopenhauer :

La vanité rend causeur ; l'orgueil, taciturne.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La richesse est pareille à l'eau de mer : plus on en boit, plus on a soif.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

On n'est libre qu'en étant seul.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

L'ignorance est la fille de la paresse.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Tout enfant est dans une certaine mesure un génie, et tout génie est en quelque façon un enfant.
Arthur Schopenhauer ; Du génie (1819)

Voleur un jour, voleur toujours.
Arthur Schopenhauer ; Essai sur le libre arbitre (1839)

Le besoin sexuel est le plus violent de nos appétits : le désir de tous nos désirs.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Les femmes se partagent en femmes trompées et en femmes trompeuses.
Arthur Schopenhauer ; Essai sur les femmes (1819)

L'orgueil à bon marché, c'est l'orgueil national.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Le sommeil est pour l'ensemble de l'homme ce que le remontage est à la pendule.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

La modestie est une vertu inventée principalement à l'usage des coquins.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

L'éloignement et la longue absence nuisent à toute amitié.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Le monde dans lequel chacun vit dépend de la façon de le concevoir.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

On porte ses défauts comme on porte son corps, sans le sentir.
Arthur Schopenhauer ; La vie et la mort (1858)

Le sommeil est un emprunt fait à la mort.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Les femmes sont comme des miroirs, elle réfléchissent mais ne pensent pas.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Cent fous mis en un tas ne font pas encore un homme raisonnable.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Les deux plus grands ennemis du bonheur sont la douleur et l'ennui.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Les amis se disent sincères, or ce sont les ennemis qui le sont.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Chacun est enfermé dans sa conscience comme dans sa peau.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Vaincre des obstacles est la plénitude de la jouissance dans l'existence humaine.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes sur la sagesse dans la vie (1886)

Entre les désirs et leurs réalisations s'écoule toute la vie humaine.
Arthur Schopenhauer ; Le monde comme volonté et comme représentation (1819)

L'égoïsme régit le monde.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)

Le destin mêle les cartes et nous jouons.
Arthur Schopenhauer ; Aphorismes (1788-1860)