Auguste de Labouïsse-Rochefort (2)

Les citations de Auguste de Labouïsse-Rochefort :

Une tombe, c'est le terme où nous devons tous parvenir ; avant d'y arriver, semons du moins de quelques actes de bienfaisance la route qui nous y mène.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

L'ambition est une perfide maîtresse, elle étouffe celui qui l'entretient.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Les grandes affaires éprouvent les génies élevés, comme les violentes tempêtes, les bons pilotes.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Le côté utile de l'adversité, c'est qu'elle nous sert à distinguer les faux amis des véritables amis.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Dans la vie de l'homme, le chapitre des adversités est toujours le plus complet.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Que de belles actions dont il ne faut pas trop presser les motifs !
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Une mauvaise action n'est qu'une mauvaise pensée mise en pratique.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Le mensonge est un larcin en paroles, comme le larcin est un mensonge en action.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Droiture et franchise terminent promptement les affaires les plus épineuses.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Le seul moyen d'être heureux, c'est de s'occuper du bonheur de ceux qui nous entourent.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

Un idiot vaut mieux que soixante pédants.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Maximes et pensées (1852)

La licence des paroles mène à la licence des actions.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Les honneurs ne changent les mœurs que de ceux qui n'en étaient pas dignes.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Les pleurs d'un héritier sont souvent des rires déguisés.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Un honnête homme obéit aux lois, et respecte ceux qui gouvernent sans oublier ses devoirs.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Le premier de nos devoirs est d'être homme, mais le second est d'être citoyen.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Estimons-nous davantage, nous serons plus estimés.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

La raison s'épure dans le creuset du malheur.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

L'ingratitude se pardonne, mais ne s'oublie pas.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

L'espérance est une jolie courtisane qui accorde ses faveurs à tout le monde.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Les plaisirs tumultueux et bruyants ne sont bons que pour les êtres froids, qui ont besoin d'être fortement remués pour sentir leur existence.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Ce qu'on tait vaut souvent mieux que ce qu'on dit.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Tôt ou tard on est la dupe de toutes les paroles inconsidérées qu'on laisse courir.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Il vaut mieux s'endormir sans souper que de se réveiller avec des dettes.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)

Un homme indiscret est une lettre décachetée que tout le monde peut lire.
Auguste de Labouïsse-Rochefort ; Pensées, observations et réflexions morales (1810)