Les citations et axiomes sur l'autorité (3)

Les citations et préceptes d'auteurs célèbres :

Fou, qui veut exercer l'autorité suprême, et ne sait seulement commander à lui-même.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

L'abdication d'un souverain est une ironie ; il abdique le jour où son autorité est méconnue.
Citation de Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

L'autorité une fois perdue ne se retrouve jamais.
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'autorité dans la conversation est un sous-produit de l'autorité concrète.
Citation de Jean-Paul Sartre ; Cahiers pour une morale (1983)

Le grade confère autorité et non supériorité.
Citation de Jean-Paul Sartre ; Les temps modernes (1945-1948)

Il est bon de lui tenir un peu la bride haute.
Citation de Molière ; L'avare ou l'école du mensonge, I, 10 (1668)

L'autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans l'éloignement.
Citation de Charles de Gaulle ; Le fil de l'épée, Du caractère, II (1932)

Tous ceux qui ont fondé leur autorité sur l'égoïsme et les mauvaises passions ont bâti sur le sable.
Citation de Louis-Napoléon Bonaparte ; Œuvres de Napoléon III (1854-1869)

Le temps n'est plus où l'autorité était sans devoir, et l'obéissance sans droits.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

Pour acquérir une autorité momentanée, il suffit généralement de persuader qu'on la possède.
Citation de Gustave Le Bon ; Aphorismes du temps présent (1913)

Que votre autorité ne tire sa force, ni de la dureté du commandement, ni de la rigueur des châtiments, mais de la supériorité de votre sagesse.
Citation de Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Un papa, c'est l'autorité côté cour et la tendresse côté jardin.
Citation de Jean Gastaldi ; Le petit livre de papa, 56 (2000)

Tout ce qui est l'autorité me donne envie d'injurier.
Citation de Paul Léautaud ; Journal littéraire (1968)

Ne cherchez jamais à employer l'autorité là où il ne s'agit que de raison.
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

Étonner les hommes, c'est les séduire, et qui veut bien prendre l'autorité de les commander, les dispose à obéir.
Citation de Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Termes connexes :