Le barbier de Séville, de Beaumarchais (1775)

Les 24 citations de Beaumarchais :

En occupant les gens de leur propre intérêt, on les empêche de nuire à l'intérêt d'autrui.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 4 (1775)

J'aime mieux craindre sans sujet que de m'exposer sans précaution.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 4 (1775)

Les femmes aiment beaucoup qu'on les appelle cruelles.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, IV, 5 (1775)

On rit peu de la gaieté d'autrui, quand on a de l'humeur pour son propre compte.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, Lettre modérée sur la critique (1775)

L'injure qui repousse l'injure est à son tour payée par l'injure.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, Critique (1775)

Après le bonheur de commander aux hommes, le plus grand honneur, n'est-il pas de les juger ?
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, Critique (1775)

La pauvre jeunesse est si malheureuse aujourd'hui, qu'elle n'a que ce terrible choix : Amour sans repos, ou repos sans amour.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)

Le vent, qui éteint une lumière, allume un brasier.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)

Quant on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)

Un grand nous fait assez de bien quand il ne fait pas de mal.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 2 (1775)

Aujourd'hui, ce qui ne vaut pas la peine d'être dit, on le chante.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 2 (1775)

La difficulté de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 6 (1775)

En toute espèce de biens, posséder est peu de chose ; c'est jouir qui rend heureux.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, IV, 1 (1775)

Il est si doux d'être aimé pour soi-même !
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 2 (1775)

L'ennui n'engraisse que les sots.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)

Au moindre échec, ô mes amis, souvenez-vous qu'il n'est plus d'amis.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, Critique (1775)

En occupant les gens de leur propre intérêt, on les empêche de nuire à l'intérêt d'autrui.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 4 (1775)

Fiez-vous à tout le monde, et vous aurez bientôt à la maison une bonne femme pour vous tromper, de bons amis pour vous la souffler et de bons valets pour les y aider.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 4 (1775)

En amour, le cœur n'est pas difficile sur les productions de l'esprit.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 6 (1775)

De l'or, mon Dieu, de l'or, c'est le nerf de l'intrigue.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 6 (1775)

Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, I, 2 (1775)

Quelle rage a-t-on d'apprendre ce qu'on craint toujours de savoir !
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, II, 15 (1775)

Ô ces femmes ! voulez-vous donner de l'adresse à la plus ingénue ? enfermez-la !
Acte / Scène : Le Barbier de Séville (1775)

Une bourse d'or me paraît toujours un argument sans réplique.
Acte / Scène : Le Barbier de Séville, IV, 1 (1775)

Biographie et autres rubriques :