Aimé Pelletier, dit Bertrand Vac (2)

Les citations de Bertrand Vac :

Femmes - Beaucoup de sourdes, peu de muettes.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

La patience est la sagesse de ceux qui en ont le temps.
Bertrand Vac ; La favorite et le conquérant (1963)

Les femmes qui ont de la mémoire sont perdues.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Réfléchir permet de se tromper judicieusement.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Dans le langage féminin, se donner, c'est prendre.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

La science ne peut rien contre les préjugés.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

La patience est la force des faibles.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Aussi longtemps que les femmes parlent, vous les tenez.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Les gens qui s'ennuient ennuient.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Les religions sont la croix du genre humain.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Le charme, c'est ce qui fait dire oui à qui hésite encore.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Gueulez plus fort, vous aurez raison.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Nos jugements sont d'autant plus sévères que notre esprit est étroit.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Si vous vous trouvez la voix faible, élevez quelques enfants.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

La sérénité est le maquillage de la vieillesse.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)

Qui se refuse de vieillir meurt de jeunesse.
Bertrand Vac ; Mes pensées profondes (1967)