Callimaque de Cyrène

Quelques mots sur l'auteur :

Callimaque

Poète grec né vers 305 av. J.-C. à Cyrène en Libye, Callimaque serait mort vers 240 av. J.-C. à Alexandrie en Égypte. Auteur d'environ 800 œuvres, il ne reste de ses ouvrages que quelques Hymnes et fragments épars, l'essentiel ayant brûlé avec la Bibliothèque d'Alexandrie.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 12 citations de Callimaque :

Là où est l'Envie que la Critique aille aussi.
Callimaque ; À Apollon - IIIe s. av. J.-C.

Qui te contemple est tout ; qui t'ignore n'est rien.
Callimaque ; À Apollon - IIIe s. av. J.-C.

L'amour se plaît à poursuivre ce qui le fuit, il passe à côté de ce qui est sous sa main.
Callimaque ; Épigrammes - IIIe s. av. J.-C.

Malheur à qui lutte contre les dieux !
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

La main qui sème doit aussi recueillir.
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

Désavouez un discours que vous dicte la colère.
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

Les serments des amoureux ne parviennent pas à l'oreille des dieux.
Callimaque ; Épigrammes - IIIe s. av. J.-C.

La grâce est toujours dans les yeux.
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

L'opulence ne peut rien sans la vertu, ni la vertu sans l'opulence.
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

Lorsqu'on ment, encore faut-il être croyable.
Callimaque ; Hymnes - IIIe s. av. J.-C.

Qui ne sait pas tenir sa langue est comme un enfant armé d'un couteau.
Callimaque ; Épigrammes - IIIe s. av. J.-C.

Le voleur connaît le voleur, et le loup le loup.
Callimaque ; Épigrammes - IIIe s. av. J.-C.

Les philosophes de la Grèce antique :