Miguel de Cervantes Saavedra (3)

Les citations de Miguel de Cervantes :

Le vieillard amoureux, c'est l'hiver fleuri.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Avec un bâton le bon devient méchant, et le méchant pire.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Beaucoup de peu font un beaucoup.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

À bon entendeur demi-mot.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Deux moineaux sur un même épi ne sont longtemps unis.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

À chaque jour suffit son mal.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIV (1605)

Ce qu'on ne saurait parer, il faut le souffrir avec patience.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)

Un homme averti en vaut deux.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)

Quand quelqu'un nous plaint, il soulage nos maux.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)

Qui se repent est digne de pardon.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)

Qui trébuche et ne tombe pas ajoute à son pas.
Miguel de Cervantès ; Nouvelles exemplaires (1613)

Attache plus de prix à un humble vertueux qu'à un riche orgueilleux.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte (1605)

On ne peut vaincre la puissance de l'amour que par la fuite.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XXXIV (1605)

Mourir en combattant sied mieux au soldat qu'être libre dans la fuite.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XXIV (1605)

L'orgueil presque toujours suit le vice ; l'humilité pare la vertu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXXVI (1605)

Qui aime bien, étrille bien.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXXIII (1605)

Il est facile de donner des conseils dans les affaires où l'un n'est pour rien.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXXII (1605)

La nuit tous les chats sont gris.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXX (1605)

Le métier de plaisant n'est rien moins qu'aisé.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXVIII (1605)

C'est sur le ton et manières des domestiques que l'on juge leurs maîtres.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXVIII (1605)

On coupe le passage à l'injure, en la préservant par une courtoisie.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte (1605)

Quand une fille perd sa virginité, elle perd un bijou qu'elle ne retrouvera plus.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XLIV (1615)

Tel va chercher de la laine qui revient tondu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 14 (1615)

L'envie d'y trop mettre rompt le sac.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, 13 (1615)

La tyrannie du chat vaut mieux que l'équité du rat.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, LVI (1615)