Charles-Albert Demoustier (2)

Les citations célèbres de Charles-Albert Demoustier :

La douleur même a ses jouissances.
Charles-Albert Demoustier ; Les consolations (1804)

Les cœurs sensibles se devinent d'abord, et s'aiment dès qu'ils se sont devinés.
Charles-Albert Demoustier ; Les consolations (1804)

La vie la plus heureuse est une alternative à peu près égale de jouissances et de peines.
Charles-Albert Demoustier ; Les consolations (1804)

La jeunesse est un temps d'épreuve bien dur, bien cruel à passer !
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Pardonnez ma peine secrète ; plaisirs, bonheur, j'ai tout perdu ! Vous jouissez, moi je regrette ; vous vivez, et moi j'ai vécu.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Les arts sont un besoin de l'esprit et du cœur.
Charles-Albert Demoustier ; Le conciliateur (1791)

La beauté véritable est dans les sentiments.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Quand je vois vos attraits, c'est pour moi le Printemps ; quand je cueille un baiser, c'est l'Été, je moissonne ; quand vous me prodiguez, dans vos discours charmants, les fruits de votre esprit, j'amasse ; c'est l'Automne ; mais si dans vos yeux, dans votre petit air, je vois de la froideur, je tremble ; c'est l'Hiver.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

S'il existe des caprices aimables, ce sont assurément les caprices de l'amour.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Sans rien oser, sans rien prétendre, près de vous je me trouve heureux ; un mot, un regard un peu tendre, un sourire comble mes vœux.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

L'amour exige qu'on le flatte, les faveurs sont ses aliments, mais l'amitié, plus délicate, vit de la fleur des sentiments.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Il est si naturel, ce me semble, que l'Hymen de l'Amour attiédisse l'ardeur ! du chaud, du froid unis ensemble, que résulte-t-il ? La tiédeur.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Que l'amitié de mes maux me délivre : accorde-moi la faveur de mourir, puisqu'un mortel sans aimer ne peut vivre, et ne peut aimer sans souffrir.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Du bouquet que je vous compose durant mes heures de loisirs, je ne détache aujourd'hui qu'une rose, pour multiplier mes plaisirs.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Lorsque de la jouissance les doux moments sont perdus, l'amour ne se soutient plus que par la reconnaissance.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Un pauvre amant dit ce qu'il pense, sans trop penser à ce qu'il dit ; le désordre est son éloquence ; quand le cœur parle, adieu l'esprit.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Pour séduire une belle, au lieu de lui parler de soi, il est plus adroit, selon moi, et plus doux de lui parler d'elle.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Est-on jolie ? à l'âge de quinze ans l'on veut régner ; c'est là le bien suprême. Devient-on mère ? on a pour ses enfants la vanité qu'on avait pour soi-même.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

L'on est faite pour aimer quand on est faite pour plaire.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Des hommages, quoiqu'on soit femme, on se fatigue au bout d'un jour ; la vanité chatouille l'âme, mais ne remplace pas l'amour.
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

Heureux les vrais amis que l'éternité rassemble !
Charles-Albert Demoustier ; Les lettres à Émilie (1786-1798)

La gaîté de l'hymen écarte les orages, et des jours ténébreux éclaircit les nuages.
Charles-Albert Demoustier ; Le conciliateur (1791)

La liste des auteurs populaires :