Charles Aznavour

Notre citation favorite :

La citation favorite

Charles Aznavour a dit :
Jour après jour, heure après heure, j'ai appris ce qu'était pleurer.

Les 31 citations de Charles Aznavour :

On ne récolte jamais que les sentiments que l'on sème.
Charles Aznavour ; Il te suffisait que je t'aime (1964)

L'indifférence, c'est tout ce qu'il reste à présent de cet amour tendre et violent.
Charles Aznavour ; L'indifférence (1998)

Aime-moi comme tu n'as jamais aimé ; aime-moi aussi fort que je t'aime.
Charles Aznavour ; Aime-moi (1993)

Le destin se forge avec des larmes au fond des yeux, et des joies qui prennent à la gorge.
Charles Aznavour ; Merci mon Dieu (1959)

Rien qu'une fille la regarder passer, j'ai appris à rêver.
Charles Aznavour ; J'ai appris alors (1959)

Enfant je fauchais aux étalages, il faut bien manger à tout âge.
Charles Aznavour ; J'ai appris alors (1959)

Son souvenir demeure, il faut que j'apprenne à oublier.
Charles Aznavour ; J'ai appris alors (1959)

Je t'aime tant, je suis prêt à affronter dans ma folie tous les hasards, tous les dangers, comme un défi.
Charles Aznavour ; Je t'aime tant (1986)

Hier encore, j'avais vingt ans, mais j'ai perdu mon temps à faire des folies, qui ne me laissent au fond rien de vraiment précis, que quelques rides au front et la peur de l'ennui.
Charles Aznavour ; Hier encore (1964)

Hier encore, j'avais vingt ans, je gaspillais le temps en croyant l'arrêter, et pour le retenir même le devancer, je n'ai fait que courir et me suis essoufflé.
Charles Aznavour ; Hier encore (1964)

Rappelle-toi qu'à vingt ans, il te suffisait que je t'aime.
Charles Aznavour ; Il te suffisait que je t'aime (1964)

Aime-moi, fais-moi l'amour encore, encore et parle-moi, pour que jusqu'aux aurores, aux sources de nos joies, mes jours se noient dans toi et moi.
Charles Aznavour ; Toi et moi (1995)

Toi et moi, deux cœurs qui se confondent, au seuil de l'infini loin du reste du monde.
Charles Aznavour ; Toi et moi (1995)

Amour, il fallait bien en payer le prix, et mon chagrin vient de briser ma vie.
Charles Aznavour ; Il fallait bien (1966)

L'amour s'en vient, l'amour se meurt ; à peine un rire, et puis des pleurs.
Charles Aznavour ; Il fallait bien (1966)

Sois près de moi toujours, pour partager mes nuits mes jours.
Charles Aznavour ; Aime-moi (1993)

Je ne peux être heureux que si je ne me vois dans tes yeux.
Charles Aznavour ; Aime-moi (1993)

Il viendra ce jour où les cœurs brisés vont marcher au pas de leurs souvenirs ; il viendra avec toi qui reviendra dans mes bras pour ne plus repartir.
Charles Aznavour ; Il viendra ce jour (1966)

De ce qui est de ce qui fut, il reste à nos amours perdus dans leur silence, l'indifférence.
Charles Aznavour ; L'indifférence (1998)

Dans tes yeux tendres et ton corps chaud, de ces rivages, j'ai dans la peau ton doux visage.
Charles Aznavour ; Ton doux visage (1955)

L'amour a fait de moi un amoureux de plus.
Charles Aznavour ; paroles de la chanson L'amour à fait de moi (1959)

Jour après jour, heure après heure, j'ai appris ce qu'était pleurer.
Charles Aznavour ; J'ai appris alors (1959)

Il faut boire jusqu'à l'ivresse sa jeunesse.
Charles Aznavour ; Sa jeunesse (1959)

À te regarder, j'ai le cœur qui chavire.
Charles Aznavour ; À te regarder (1946)

Le temps des uns, le temps des autres, le tien le mien peut devenir notre.
Charles Aznavour ; Le temps (1964)

J'ai l'amour à fleur de cœur qui me fait souffrir sans trêve lorsque tu rêves paisiblement, toi mon tourment, toi ma douleur.
Charles Aznavour ; L'amour à fleur de cœur (1946)

Trop lâche pour mourir, je compte sur l'oubli pour trouver le repos.
Charles Aznavour ; C'est Fini (1965)

L'homme est souvent pas très malin lorsqu'une femme le tient entre ses mains.
Charles Aznavour ; Que Dieu me garde (1965)

Heureux ou malheureux, c'est un dilemme qui pose aux amoureux plus d'un problème.
Charles Aznavour ; C'est merveilleux l'amour (1955)

Je veux vivre avec toi, avoir le même empire ou les mêmes malheurs échangent des sourires.
Charles Aznavour ; Vivre avec toi (1955)

Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil.
Charles Aznavour ; Emmenez moi (1967)