Charles Baudelaire (3)

Les meilleures citations de Charles Baudelaire :

J'ai oublié le nom de cette salope... Ah ! bah ! je le retrouverai au jugement dernier.
Charles Baudelaire ; Mon cœur mis à nu, journal intime (1859)

Quand même Dieu n'existerait pas, la religion serait encore sainte et divine.
Charles Baudelaire ; Fusées, journal intime (1851)

Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance comme un divin remède à nos impuretés !
Charles Baudelaire ; Bénédiction, Les fleurs du mal (1857)

Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !
Charles Baudelaire ; À une passante, Les fleurs du mal (1857)

J'aime passionnément le mystère, parce que j'ai toujours l'espoir de le débrouiller.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris (posthume, 1869)

L'étude du beau est un duel où l'artiste crie de frayeur avant d'être vaincu.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris (posthume, 1869)

Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit.
Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris (posthume, 1869)

Salut ! J'adore ta beauté.
Charles Baudelaire ; L'amour du mensonge (1857)

Plus on veut, mieux on veut.
Charles Baudelaire ; Fusées (1851)

Il y a autant de beautés qu'il y a de manières habituelles de chercher le bonheur.
Charles Baudelaire ; Salon de 1846.

On ne peut ici-bas contenter qu'un seul maître !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Femmes damnées (1857)

Vous l'avez voulu ; vive la fatalité !
Charles Baudelaire ; Théâtre de séraphin (1860)

Point de chagrins de famille ; point de douleurs d'amour.
Charles Baudelaire ; Théâtre de séraphin (1860)

Comment, amour incorruptible, t'exprimer avec vérité ?
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Hymne (1857)

Folle dont je suis affolé, je te hais autant que je t'aime !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, A celle qui est trop gaie (1857)

Va donc ! sans autre ornement, parfum, perles, diamant, que ta maigre nudité, ô ma beauté !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, A une mendiante rousse (1857)

Beauté forte à genoux devant la beauté frêle !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Femmes damnées (1857)

Mainte fleur épanche à regret son parfum doux comme un secret dans les solitudes profondes.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Le guignon (1857)

J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Spleen (1857)

Tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore qui font le héros lâche et l'enfant courageux.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Hymne à la beauté (1857)

Un homme qui ne boit que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables.
Charles Baudelaire ; Du vin et du haschisch (1858)

Garde tes songes ; les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, La voix (1857)

Sous un clair azur tout n'est qu'amour et joie, où tout ce que l'on aime est digne d'être aimé.
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Moesta et Errabunda (1857)

Qui donc devant l'amour ose parler d'enfer ?
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Femmes damnées (1857)

Mon cœur multiplié jouit de tous vos vices ! mon âme resplendit de toutes vos vertus !
Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal, Les petites vieilles (1857)

La liste des auteurs populaires :