Charles Dollfus (2)

Les citations célèbres de Charles Dollfus :

L'immobilité est l'oisiveté du corps, l'oisiveté l'immobilité de l'esprit : on gagne de part et d'autre l'obésité.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)

À force d'être victime, on devient bourreau.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)

La nature oublie de saler beaucoup d'esprits, il en est d'autres qu'elle sale trop.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Chacun a son point vulnérable, chacun porte en soi son séducteur.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Le mondain spirituel est un agréable diseur de riens.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

L'homme n'échappe à la vanité qu'en tombant dans l'orgueil ou dans l'humilité.
Charles Dollfus ; La nature humaine (1868)

Un peu d'éloge encourage et fortifie, beaucoup d'éloge enivre.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Pour être tolérant envers les hommes, il faut les aimer beaucoup ou beaucoup les mépriser.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

L'intolérance n'est de droit que pour l'infaillibilité.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

La force des choses est la discipline de l'esprit et l'école de la volonté.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Le trop de l'un est le pas assez de l'autre : à chacun sa mesure.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Trop réfléchir ne vaut rien, ni réfléchir trop peu.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

Mieux vaut insulter que travestir.
Charles Dollfus ; Revue germanique (1864)

Les sens et l'esprit ont leur routine.
Charles Dollfus ; La nature humaine, XX (1868)

La femme existe pour laver l'homme de ses égoïsmes devant Dieu.
Charles Dollfus ; Le calvaire (1855)

L'amour est une folie, mais c'est une folie sublime.
Charles Dollfus ; Le calvaire (1855)

Dieu en nous c'est notre loi ; vivre en Dieu, c'est vivre humainement.
Charles Dollfus ; Considérations sur l'histoire (1872)

L'intelligence, la justice, l'amour, sont les rayons de l'esprit.
Charles Dollfus ; Considérations sur l'histoire (1872)

Aimer, c'est s'enrichir ; qu'il est pauvre celui que personne n'aime !
Charles Dollfus ; Le calvaire (1855)

S'aimer d'amour, c'est vivre l'un dans l'autre : c'est se confondre.
Charles Dollfus ; La nature humaine, V (1868)

L'amour consume, de ses soupirs sont nés les poèmes.
Charles Dollfus ; La nature humaine, V (1868)

Le génie de l'amour est tendresse et douce persuasion.
Charles Dollfus ; La nature humaine, V (1868)

L'intelligence et l'amour, la beauté et la puissance sont dans l'homme, mais leur perfection absolue ne s'y rencontre pas.
Charles Dollfus ; Révélation et révélateurs (1858)

La beauté par excellence excite aussi l'amour par excellence.
Charles Dollfus ; Révélation et révélateurs (1858)

La liste des auteurs populaires :