Charles Gobinet

Quelques mots sur l'auteur :

Charles Gobinet

Prêtre, écrivain, pédagogue et docteur en théologie né à St-Quentin en 1613, Charles Gobinet est décédé le 9 mars 1690 à Paris à l'âge de soixante-dix-sept ans. Après de brillantes études où il fut sollicité par de nombreux évêques, le Cardinal de Richelieu le nomma principal du collège de Sorbonne à Paris.

Les 18 citations de Charles Gobinet :

Le bien n'est pas moins estimable après l'avoir reçu qu'il était quand on l'a demandé.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

Si tu as beaucoup, donne abondamment ; si tu as peu, donne peu mais volontiers.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

Ne sois pas l'ami d'un homme coléreux de peur que tu ne suives son exemple.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

La reconnaissance est une obligation qui suit nécessairement tout bienfait.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

L'obéissance est la fille de la docilité.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

Le plus grands des crimes est de rendre la mal pour le bien.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

Si tu souhaites obtenir l'estime d'un homme, tâche de la gagner par tes actions et ton soutien.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

Évitez le mal comme un grand obstacle à votre bien.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

L'imbu a toujours assez d'estime de lui-même pour se croire supérieur aux autres.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

Le sage est un agneau sans tâche qui ne se plaît que parmi les âmes pures.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

Faites le bien pour le bien, et non pour être estimé par autrui.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

L'obéissance contrainte, rendue à regret par crainte ou par force, est une obéissance d'esclave.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

La convoitise est la racine de tous les maux.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

La science du salut est la première et la principale science qu'il faut étudier.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

Le temps perdu, en quelque âge que ce soit, ne revient jamais.
Charles Gobinet ; L'instruction chrétienne des jeunes filles (1682)

Ne quittez point, dit le Sage, un ancien ami ; parce qu'un nouvel ami ne le vaudra jamais.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

La vertu est le plus grand et le plus nécessaire de tous les biens.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

On ne peut être l'ami de tous les hommes, l'amitié est un amour particulier et mutuel.
Charles Gobinet ; L'instruction de la jeunesse (1665)

La liste des auteurs populaires :