Christine de Suède (2)

Les citations célèbres de Christine de Suède :

Il n'y a pas de plus grands menteurs que ceux qui affirment de ne jamais mentir.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On se guérirait de ses défauts si on ne les aimait pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La défiance de soi-même est la clé de la sagesse.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La faiblesse est le plus grand des malheurs et le plus grand des défauts.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On trompe les gens plus par la vérité que par le mensonge.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

L'habileté, quelque grande qu'elle soit, ne supplée jamais à la force.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On s'élève au-dessus de tous quand on n'estime ni ne craint rien.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Souffrir pour avoir bien fait est une récompense.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le plus grand secret de la réussite, c'est de se fixer un but et de ne le perdre jamais de vue.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

L'invincible persévérance ne s'étonne de rien.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La renommée est une menteuse qui flatte toujours la fortune et qui connaît mal le mérite.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les bonnes actions donnent du courage, et les mauvaises l'ôtent.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les fanfarons sont rarement braves, et les braves sont rarement fanfarons.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les hommes apprennent dans les écoles tout ce qu'il faut oublier.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

La raison ne donne pas toujours tout le secours qu'elle promet.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On aime ceux à qui l'on a fait du bien, on hait ceux à qui l'on a fait du mal.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Les arrêts de sa propre conscience sont irrévocables.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le plus grand plaisir que l'élévation donne, c'est celui de faire du bien.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Quand on est faible, on ne peut, et quand on est puissant, on ne doit se venger.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Se venger en protégeant les opprimés, c'est une grande et glorieuse vengeance.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Le monde n'a pas de quoi satisfaire un grand cœur, quand bien même il se donnerait tout entier à lui.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Quand on n'est pas fort élevé au-dessus de sa fortune et de son rang, on ne les mérite pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Un homme et une femme, c'est un bien ou un mal dont peu de monde peut se passer.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

On doit jouir sans scrupule de tout ce qui est permis, et s'abstenir sans douleur de tout ce qui ne l'est pas.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)

Tout passe comme un éclair : le bien et le mal durent si peu qu'ils ne méritent pas qu'on s'en réjouisse ni qu'on s'en fâche.
Christine de Suède ; Maximes et pensées (1682)