Clément Marot

Quelques mots sur l'auteur :

Clément Marot

Poète français né en 1496 à Cahors dans le Lot, Clément Marot est décédé en 1544 à Turin en Italie. Marot, poète officiel de la Cour, a produit un grand nombre de ballades, rondeaux ou épigrammes, regroupés pour la plupart dans le recueil : L'Adolescence clémentine (1532-1538).

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 19 citations de Clément Marot :

Amour commande, et raison ordonne.
Clément Marot ; Rondeau, LXXXI (1540)

Tout vient à point à qui sait attendre.
Clément Marot ; Élégie, XIV (1525)

C'est grand pitié quand beauté faut a cœur de bonne volonté.
Clément Marot ; Du coq à l'âne - XVIe siècle.

Or et argent, dont tous plaisirs procèdent, causent douleurs qui tous plaisirs excèdent.
Clément Marot ; Du riche infortuné (1527)

Volontiers en ce moi ici, la terre mue et se renouvelle. Maints amoureux en font ainsi, sujets à faire l'amour nouvelle. Ma façon d'aimer n'est pas telle, mes amours durent en tout temps.
Clément Marot ; Chant de mai et de vertu (1526)

Le long temps ni l'absence lointaine, vaincre ne peut l'amour vraie et certaine.
Clément Marot ; À la demoiselle négligente (1540)

Amour a de coutume d'entremêler ses plaisirs d'amertume.
Clément Marot ; Rondeaux (1540).

Le peu de l'homme juste vaut mille fois mieux que la riche abondance.
Clément Marot ; Pseaume, XXXVII (1540)

Pour bien louer et pour être loué, de tous esprits tu dois être alloué.
Clément Marot ; Rondeau, XXXI (1540).

D'être content sans vouloir davantage, c'est un trésor qu'on ne peut estimer.
Clément Marot ; Rondeau, XXVII (1540).

L'hiver qui s'apprête a commencé à neiger sur ma tête.
Clément Marot ; Éloge au roi sous les noms de Pan et Robin (1539)

Vertu n'a pas en amour grande prouesse.
Clément Marot ; Chansons, XIX (1525)

Nul plaisir ne se perd point quelque part où soit fait.
Clément Marot ; À son ami lion, XI (1525)

Plus ne suis ce que j'ai été, et ne le saurais jamais être.
Clément Marot ; De soi-même, CXCVI (1544)

Tout ainsi que flamme engendre flamme, il faut que l'amour par amour s'enflamme.
Clément Marot ; Élégie, XV (1527)

Ce n'est pas tout que d'aimer seulement, il faut aimer perpétuellement.
Clément Marot ; Élégie, VIII (1525)

Ha, bouche que tant je désire : Dictes Nenny en me baisant.
Clément Marot ; À la bouche de Diane (1524)

Amour fait vivre, et Crainte fait mourir.
Clément Marot ; Élégie, VIII (1525)

Cœur sans amour toujours loyer demande.
Clément Marot ; Balladin, IX (1543)

La liste des auteurs populaires :