Les citations célèbres sur les défauts (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

La plupart des femmes ne sont agréables que par les agréments qu'elles se donnent : tout ce qu'elles mettent pour se parer cache des défauts.
Citation de Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

Le trop d'attention qu'on donne à observer les défauts d'autrui fait qu'on meurt avant d'avoir eu le loisir de connaître les siens.
Citation de Axel Oxenstiern ; Réflexions sur les défauts (1652)

Les êtres qui nous sont inférieurs nous font autant de vertus des défauts qui leur profitent.
Citation de Louis Joseph Mabire ; Dictionnaire de maximes (1830)

Si tu veux connaître les défauts et les vices secrets d'un homme, prend le contrepied des qualités et des vertus dont il se vante.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Qui connaît ses défauts doit avoir indulgence.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 28 avril 1871.

Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.
Citation de Voltaire ; Lettres philosophiques (1733)

Ne condamne pas dans autrui les défauts auxquels tu es enclin.
Citation de l'Orient ; Maximes et sentences orientales (1784)

On ne se vante de ses défauts que par désir de les atténuer.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

On se rencontre avec des qualités, on ne se sépare qu'avec des défauts.
Citation de Maxalexis ; Mon divorce (2002)

La libéralité est une qualité qui dédommage de tous les défauts.
Citation de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)

II faut qu'une femme ait beaucoup de défauts, ou qu'elle soit bien maladroite, pour que son amant s'en aperçoive.
Citation de Sylvain Maréchal ; Le dictionnaire d'amour (1788)

On pardonne plutôt les défauts que l'affectation à se parer de vertus qu'on n’a pas.
Citation de Marquise de Lambert ; Maximes et pensées diverses (1733)

On peut beaucoup déplaire avec beaucoup d'esprit, lorsqu'on ne s'applique qu'à chercher les défauts d'autrui et à les exposer au grand jour.
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à sa fille (1728)

Les femmes seraient pires encore, qu'après avoir bien constaté chacun de leurs défauts, il ne nous resterait rien de mieux à faire que de continuer à les aimer.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

On peut aimer les défauts d'une femme, mais pour aimer ses vices, il faut être vicieux soi-même.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

La meilleure femme est celle qui a le moins de défauts.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

La vertu d'une femme a quelquefois grande peine à trouver un défenseur, les avocats se pressent d'office autour de chacun de ses défauts.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

À chacun ses défauts, ses faiblesses et ses manies.
Citation de Mademoiselle de Sommery ; Doutes sur différentes opinions reçues dans la société (1782)

Les petits défauts, comme les petits Etats, deviennent puissants et dangereux par leur alliance.
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

Des défauts naturels nous offusquent moins que des vertus affectées, c'est pourquoi dans un bel ouvrage on aime mieux voir des taches que des ratures.
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

A ne pas vouloir corriger ses défauts, on les laisse grandir et se multiplier comme l'ivraie.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 juin 1863.

Un ami vrai, qui ose nous dire nos défauts, est le plus grand présent des dieux.
Citation de Étienne Bonnot de Condillac ; Cours d'études (1775)

Un homme qui plaît par ses propres défauts, on serait bien fâché qu'il fût plus parfait.
Citation de Marie du Deffand ; Maximes et pensées (1780)

Il y a des défauts qu'on n'avoue jamais, et d'autres qu'il ne coûte rien de se reconnaître.
Citation de Albert Camus ; Carnets I (mai 1935 - février 1942)

II est une modestie artificieuse qui semble demander grâce pour tous les défauts qui l'accompagnent.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)