Les citations célèbres sur les douleurs (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Douleurs d'amour font mal nuit et jour.
Citation de Maxalexis ; L'indifférence (2011)

Il est des douleurs qui ne pleurent qu'à l'intérieur.
Citation de Jean-Jacques Goldman ; Puisque tu pars (1987)

Le grand art de consoler les douleurs, c'est s'en distraire avec délicatesse. L'amour y est plus habile que l'amitié. L'âme affligée n'est point en garde contre sa muette éloquence, tandis qu'elle se cabre et regimbe contre les discours, même les plus insinuants, de l'amitié.
Citation de Marie d'Agoult ; Esquisses morales (1849)

Repents-toi de ta faute, Dieu voit tes douleurs, sa foudre s'éteint dans tes pleurs.
Citation de Louis Belmontet ; Pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

Qui à sa santé ne porte un soin extrême, ne peut de ses douleurs accuser que lui-même.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

Les douleurs, sourdes à la raison, écoutent le temps qui les emporte et les endort de lassitude.
Citation de Nicolas Massias ; Pensées et réflexions morales (1848)

Il n'y a de véritable mal dans la vie que les grandes douleurs, tout le reste est dans l'imagination.
Citation de Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 7 mai 1672.

Dans les grandes douleurs, on s'étonne toujours de voir que le temps et le monde marchent toujours.
Citation de Julie de Lespinasse ; Maximes et pensées (1776)

Il est des douleurs qui isolent du reste du monde. L'état de celui qui en est atteint ressemble si peu à ce que les autres lui en disent, qu'il ne comprend même plus la langue qu'on lui parle.
Citation de Sophie Cottin ; Malvina (1800)

Il est des douleurs que le temps ne peut guérir.
Citation de Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Les douleurs de l'enfantement sont pour les femmes les remords de la volupté.
Citation de Sophie Arnould ; Pensées et anecdotes (1740-1802)

L'amour est la source de toutes nos joies mais aussi de nos douleurs.
Citation de Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

Sommes-nous tous condamnés à ne percevoir que ce qui résonne avec nos douleurs.
Citation de Alexandre Jardin ; Des gens très bien (2011).

S'il est peu de véritables douleurs, les véritables consolateurs sont encore plus rares.
Citation de Joseph de Maistre ; Lettre à la marquise de Costa (1794)

Les véritables douleurs ne veulent point être distraites.
Citation de Joseph de Maistre ; Lettre à la marquise de Costa (1794)

II est des plaisirs vivement sentis par celui que la maladie paraît devoir accabler ; il se compose un bonheur et des jouissances, dont lui seul peut avoir l'idée ; un changement de position, une permission de manger certains aliments, sont des événements qui remplissent de joie un malade, et qui suspendent momentanément ses douleurs.
Citation de Gabriel Sénac de Meilhan ; Pensées détachées (1795)

Une part des douleurs, parfois, s'écoule avec les pleurs.
Citation de Victor Hugo ; Le Roi s'amuse, III, 4 (1832)

L'enfant est turbulent, égoïste, sans douceur et sans patience ; et il ne peut même pas, comme le pur animal, comme le chien et le chat, servir de confident aux douleurs solitaires.
Citation de Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les veuves (posthume, 1869)

Il y a des douleurs que l'on peut avouer, il est des souffrances dont on peut réellement être fier.
Citation de Aldous Huxley ; Contrepoint (1926)

Vieilles douleurs, pluie de malheur.
Citation de Dicton français ; Adages et dictons français (1728)

Chaque homme est seul et tous se fichent de tous, et nos douleurs sont une île déserte.
Citation de Albert Cohen ; Le livre de ma mère (1954)

Comme les grandes douleurs, les grandes reconnaissances sont muettes.
Citation de Albert Brie ; Le mot du silencieux (1978)

Pleurer me décharge de toutes mes douleurs.
Citation de André Gide ; Charles-Louis Philippe (1911)

N'oubliez jamais que les fautes sèment les douleurs.
Citation de Xavier de Montépin ; Perdita (1859)

Heureuse, si plutôt la mort tranchant mes jours, de mes longues douleurs eût abrégé le cours !
Citation de Charles-Georges Fenouillot de Falbaire ; L'honnête criminel, II, 3 (1767)

Termes connexes :