Les citations et pensées sur les douleurs

Les 59 citations et proverbes douleurs :

Les douleurs ne sont pas éternelles ; il faut tôt ou tard qu'elles finissent, parce que le cœur de l'homme est fini. C'est une de nos grandes misères ; nous ne sommes pas même capables d'être longtemps malheureux.
Citation de Chateaubriand ; Atala, ou les Amours de deux sauvages (1801)

Il y a des douleurs physiques dont la violence, parvenue à un degré intolérable, tient l'action de la sensibilité quelque temps interrompue. On ne sent plus, on ne souffre plus, on n'est pas mal.
Citation de Charles Nodier ; Souvenirs de jeunesse, Clémentine (1832)

Il est des douleurs si tenaces qu'elles ont l'air de défier le temps.
Citation de Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Nos douleurs sont des siècles, nos plaisirs sont des éclairs.
Citation de Pierre-Édouard Lémontey ; Pensées et réflexions (1826)

Il est bon d'endormir ses douleurs par les douces paroles d'un ami.
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

C'est dans les longs jours qu'on souffre les grandes douleurs.
Citation de Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.

Les rides sont les chevrons qui attestent l'ancienneté des douleurs.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Le temps n'est propice qu'aux douleurs.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

La femme est encore plus indispensable à l'homme dans ses douleurs que dans ses joies.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Les douleurs inouïes sont la limite des douleurs, de même que les joies extrêmes sont la limite des joies.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Le temps, qui efface la beauté, efface aussi l'empreinte de nos douleurs.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

La pitié est un sentiment de nos propres maux dans les douleurs d'autrui.
Citation de Abbé Roubaud ; Nouveaux synonymes français (1786)

La somme des douleurs pour chaque âme est proportionnelle à son degré de perfection.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 26 décembre 1868.

Les faibles douleurs trouvent des expressions, les grandes douleurs sont muettes.
Citation de Nicolas Massias ; Pensées et réflexions morales (1848)

Pour les hommes énergiques, les grandes douleurs et les grandes joies sont comme de hautes montagnes, d'où ils découvrent tout le cours de la vie.
Citation de Jean-Paul Richter ; Pensées (1829)

On voit quelquefois pendant le jour l'étoile du soir et du matin briller à côté du soleil lorsque ce dernier est obscurci par quelque nuage. Sublime allégorie ! Lorsque la vie s'assombrit pour nous par de trop grandes douleurs, la jeunesse et la mort, l'étoile du soir et du matin, se montrent à nous fort distinctement.
Citation de Jean-Paul Richter ; Pensées (1829)

L'âme résiste bien plus aisément aux vives douleurs qu'à la tristesse prolongée.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou La nouvelle Héloïse (1761)

Par de légères douleurs on apprend à supporter les grandes.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

Que ma mort ne soit pas sans larmes afin qu'en mourant je laisse à mes amis des douleurs et des gémissements.
Citation de Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Il est des douleurs qui tuent, mais il en est de plus cruelles qui nous laissent la vie, sans jamais nous permettre d'en jouir.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

Les douleurs que l'amitié ne peut ni comprendre ni soulager s'épanchent dans le sein de Dieu.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

Il est des douleurs où viennent se briser toutes les consolations humaines.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

Les plaisirs de l'âme allongent la vie autant que les douleurs l'abrègent.
Citation de Nicolas Massias ; Pensées et réflexions morales (1848)

Les grandes douleurs ne sont muettes que pour les sourds.
Citation de Nicolas Massias ; Pensées et réflexions morales (1848)

Rien n'est moins utile que les douleurs d'une chose sur laquelle on n'a plus aucun pouvoir.
Citation de Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 3 février 1672.