Delphin-Antoine-Edmond Thiaudière (3)

Les meilleures citations de Edmond Thiaudière :

Il y a des coquins sans le savoir qui se prennent pour d'honnêtes gens.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Faire du bien aux autres, c'est s'en faire à soi-même.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Ce n'est que demi-mal quand nous n'aimons pas ceux qui nous font souffrir.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

À l'extrême limite de la désespérance on retrouve la sérénité.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

C'est une pudeur de cacher son vrai mérite à ceux qui ne le peuvent apprécier.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

II est aussi rare d'avoir le désir qu'on pourrait satisfaire que de pouvoir satisfaire le désir qu'on a.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Quand on a mis le pied dans l'indélicatesse, on ne tarde point à y courir à toutes jambes.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Le malfaiteur n'est qu'un sot ; il croit travailler à son profit ; il travaille à sa perte.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

On doit, en toute circonstance, compter avec la bêtise humaine.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La vertu qui s'ignore est deux fois la vertu.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La vanité prend le vice pour souteneur ; l'orgueil entretient l'honnêteté.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

On se désole vite ; on se console plus vite encore.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Impérieux par tempérament, servile par intérêt : voilà l'homme !
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Il n'y a rien de plus navrant que l'incertitude du jugement de l'homme.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Il n'est pas de difficultés inextricables.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Quelle lutte inégale celle de notre pauvre petite volonté contre la fatalité géante !
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Les abus dont nous profitons nous paraissent d'excellents us.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La justice divine n'est peut-être qu'un rêve sublime de l'homme.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Le sentiment que doivent nous inspirer les hommes, c'est une sorte de mépris bienveillant.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

Au fur et à mesure que le corps la distille, notre âme est bue par le mouvement de la vie.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

S'oublier au profit des autres, quel bon calcul ! c'est le moyen de ne plus sentir ses peines.
Edmond Thiaudière ; Un prêtre en famille, prologue (1864)

L'amour, c'est la fusion de deux âmes en une seule ; un enivrement de chaque minute ; des paroles tendres ; de doux regards ; des baisers savoureux.
Edmond Thiaudière ; Un prêtre en famille, Prologue (1864)

L'occupation dominante pour un garçon de vingt ans, sain de corps et d'âme, c'est l'amour.
Edmond Thiaudière ; Un prêtre en famille, Prologue (1864)

Les choses de ce monde n'ont qu'un pivot : la conjonction des sexes.
Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

La liste des auteurs populaires :