Ernest Renan (2)

Les citations de Ernest Renan :

La vraie religion n'est que la splendeur de la culture intellectuelle.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)

L'élection encourage le charlatanisme.
Ernest Renan ; La réforme intellectuelle et morale de la France (1871)

Les habitudes de la vie pratique affaiblissent l'instinct de curiosité pure.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)

Il y a dans l'homme quelque chose de supérieur à la langue, c'est la volonté.
Ernest Renan ; Qu'est-ce qu'une nation ? (1882)

L'homme ne communique avec les choses que par le savoir et par l'amour.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Savoir est le premier mot du symbole de la religion naturelle.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

L'optimisme semble une générosité faite à Dieu en toute gratuité.
Ernest Renan ; Qu'est-ce qu'une nation ? (1882)

La France excelle dans l'exquis ; elle est médiocre dans le commun.
Ernest Renan ; La réforme intellectuelle et morale de la France (1871)

La science restera toujours la satisfaction du plus haut désir de notre nature, la curiosité.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Mieux vaut un peuple immoral qu'un peuple fanatique ; car les masses immorales ne sont pas gênantes, tandis que les masses fanatiques abêtissent le monde.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

La liberté de l'individu est un postulat nécessaire du progrès humain.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

L'inégalité est écrite dans la nature ; elle est la conséquence de la liberté.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Un peuple sans instruction est fanatique, et ce peuple fanatique crée toujours un danger.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Les gens du monde acceptent souvent en détail ce qu'ils refusent d'avaler en bloc.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

L'immortalité, c'est de travailler à une œuvre éternelle.
Ernest Renan ; L'avenir de la science, Préface (1848)

Il viendra un jour où l'humanité ne croira plus, mais où elle saura.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)

L'amour, il souffre tout ; il croit tout ; il espère tout ; il supporte tout.
Ernest Renan ; Cite les paroles de Saint Paul (1869)

L'amour est patient, il est bienveillant ; l'amour ne connaît ni la jalousie, ni la jactance.
Ernest Renan ; Cite les paroles de Saint Paul (1869)

L'absence et s'aimer ; que d'être réunis de corps sans l'être de cœur ?
Ernest Renan ; Lettres intimes (1896)

L'amour est la perle pour laquelle on donne tout le reste.
Ernest Renan ; L'eau de Jouvence (1881)

Faire ou créer, c'est primitivement tailler, couper ; décider quelque chose.
Ernest Renan ; De l'origine du langage (1848)

L'essentiel dans l'éducation ce n'est pas la doctrine enseignée, c'est l'éveil.
Ernest Renan ; Souvenirs d'enfance et de jeunesse (1883)

Rien de grand ne se fait sans chimères.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)

La vie n'a de prix que par le dévouement à la vérité et au bien.
Ernest Renan ; Souvenirs d'enfance et de jeunesse, III, 1 (1883)

L'école est la vraie concurrence du temple.
Ernest Renan ; L'avenir de la science (1848)