Eschyle (2)

Les citations de Eschyle :

Malheur qui amoncelle calamité sur calamité.
Eschyle ; Les Khoèphores - Ve s. av. J.-C.

Qui est juste, sans y être contraint, ne sera point malheureux.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.

Le châtiment est toujours en raison du crime.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.

L'insolence est fille de l'impiété.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.

Qui frappe est frappé, qui tue expie.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Il y a loin de la certitude à la conjecture.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Il ne faut affirmer qu'en toute certitude.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

La vraie sagesse est de ne pas sembler sage.
Eschyle ; Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.

Il n'est rien que le temps n'enseigne en vieillissant.
Eschyle ; Prométhée enchaîné - Ve s. av. J.-C.

Ma fantaisie à moi, c'est de n'en pas changer.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

La démesure est fille de l'impiété.
Eschyle ; Les Euménides - Ve s. av. J.-C.

Une renommée trop haute expose à bien des périls.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Une femme qu'on laisse seule n'est plus rien.
Eschyle ; Les Suppliantes - Ve s. av. J.-C.

Aucun mortel ne traverse intact sa vie sans payer.
Eschyle ; Les Khoèphores - Ve s. av. J.-C.

Les dieux voient avec complaisance les maîtres indulgents.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

S'obstiner à la lutte est mal séant aux femmes.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Un peuple qui murmure est toujours redoutable.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Au comble de la gloire, il est bon de céder.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Qui n'est pas envié n'est pas digne de l'être.
Eschyle ; Agamemnon - Ve s. av. J.-C.

Le temps étouffe la timidité dans les cœurs.
Eschyle ; Fragments - Ve s. av. J.-C.

Le temps ne respecte point ce qui se fait sans lui.
Eschyle ; Fragments - Ve s. av. J.-C.

Le peuple aime à critiquer ses chefs.
Eschyle ; Les suppliantes - Ve s. av. J.-C.

La parole apaise la colère.
Eschyle ; Fragments - Ve s. av. J.-C.

La violence produit un épi de malheur, qui ne fournit qu'une moisson de larmes.
Eschyle ; Les Perses - Ve s. av. J.-C.

La violence est fille de l'impiété.
Eschyle ; Euménides - Ve s. av. J.-C.