Étienne Rey

Quelques mots sur l'auteur :

Étienne Rey

Écrivain, dramaturge et critique littéraire français né en 1879, Étienne Rey est décédé en 1965.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 33 citations de Étienne Rey :

Être assez heureuse, ça ne veut rien dire : Il n'y a pas de demi-bonheur.
Étienne Rey ; La belle aventure (1922)

Les seules lettres d'amour qui aient quelque utilité sont les lettres de rupture.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Il y a un art de se faire aimer de la chance, comme il en est un de se faire aimer d'une femme.
Étienne Rey ; La chance (1928)

En amour, les joies de la possession sont souvent plus périlleuses que les périls mêmes de la conquête.
Étienne Rey ; La vie amoureuse de Berlioz (1929)

La fortune est femme, il faut la flatter, la solliciter habillement sans en avoir trop l'air.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Il est plus facile d'aimer toutes les femmes que d'en aimer une seule.
Étienne Rey ; Maximes morales et immorales (1914)

La chance est la forme la plus séduisante et la plus flatteuse de la divinité.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Avoir son étoile, c'est se laisser conduire par la Fortune là où la prudence humaine ne suffit plus.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Le remords des mauvaises actions qui ont bien réussi n'a jamais étouffé grand monde.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Une femme amoureuse est une esclave qui fait porter les chaînes à son maître.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

La chance, c'est la guigne des autres.
Étienne Rey ; La chance (1928)

L'ironie n'est souvent qu'une pudeur de la tendresse.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

En amour, comme en art, la délicatesse est la vertu des faibles.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Toutes les femmes capitulent sur l'oreiller.
Étienne Rey ; Maximes morales et immorales (1914)

La pudeur est une question d'éclairage.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Il y a des succès sans mérite, mais il y a aussi des mérites sans succès.
Étienne Rey ; La chance (1928)

La jalousie est l'amour-propre de la chair.
Étienne Rey ; Maximes morales et immorales (1914)

On a toujours beaucoup de peine, devant la chance des autres, à se décider entre jalousie et dédain.
Étienne Rey ; La chance (1928)

La débauche est une illusion de ceux qui n'en ont plus.
Etienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Aimer, c'est avoir de la chance.
Étienne Rey ; La chance (1928)

Un mensonge souvent n'est qu'une vérité qui se trompe de date.
Étienne Rey ; L'éloge du mensonge (1925)

La vérité n'a de prix que dans la bouche des menteurs.
Étienne Rey ; L'éloge du mensonge (1925)

La constance est la paresse du coeur.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

Les yeux sont toujours plus tendres que le coeur.
Étienne Rey ; De l'amour de Stendhal (1926)

La chance est souvent le nom qu'on donne au mérite d'autrui.
Étienne Rey ; La chance (1928)