Étienne Vigée

Quelques mots sur l'auteur :

Étienne Vigée

Auteur dramatique et homme de lettres français né le 2 décembre 1758 à Paris, Louis Jean-Baptiste Étienne Vigée est décédé le 8 août 1820 dans sa ville natale.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 19 citations de Étienne Vigée :

Paris, pour qui sait vivre, est un séjour divin !
Étienne Vigée ; L'entrevue, le 6 décembre 1788.

Tout est pardonnable en qui sait bien aimer.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

On se voit, on s'aime, on se prend, on croit s'aimer toujours, on en fait le serment ; mais la passion la plus vive ne peut vieillir, et voilà justement pourquoi l'on peint l'amour sous les traits d'un enfant.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

De deux maux évitons le pire.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

L'amour marche souvent escorté du soupçon.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

L'inquiétude, hélas ! n'est que l'amour lui-même. Heureux ou malheureux, on doit toujours trembler de perdre ce qu'on aime.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

Toujours l'indulgence est prête à pardonner.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

Le cœur n'est point las de dicter quand c'est l'amour qui fait écrire.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

De la reconnaissance qui songe à s'exempter, sent qu'il serait ingrat.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

Le véritable amour est la délicatesse ; le véritable amant n'est que l'amant discret.
Étienne Vigée ; Ninon de Lenclos (1797)

Chez la femme, fière de ses attraits, l'amour-propre offensé ne pardonne jamais.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

L'amant est-il absent, un autre le remplace.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

On s'intéresse au sort d'un amant malheureux.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

Rarement on s'amuse à pleurer pour autrui.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

Fort rarement l'amour peut survivre à l'absence.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

En confiant ses maux, on croit les adoucir.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

Vivre toujours d'espoir, c'est vivre de chimère.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

Dans la jeunesse, où tout paraît nouveau, comme on ne connaît rien, on se peint tout en beau.
Étienne Vigée ; L'entrevue, le 6 décembre 1788.

Souvent le cœur n'a pas ce qu'il souhaite.
Étienne Vigée ; Les aveux difficiles, le 24 février 1783.

La liste des auteurs populaires :