Évariste Désiré de Forges, vicomte de Parny

Quelques mots sur l'auteur :

Évariste de Parny

Poète, chansonnier et académicien français né le 6 février 1753 à Saint-Paul de l'Île Bourbon à La Réunion, Évariste de Parny est décédé le 5 décembre 1814 à Paris. Élu à l'Académie française le 20 avril 1803, il meurt à l'âge de 61 ans et repose au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 21 citations de Évariste de Parny :

Les chagrins sont pour les cœurs fidèles ; tous les plaisirs sont pour les inconstants.
Évariste de Parny ; Élégie III (1784)

Gens affamés n'entendent pas raison.
Évariste de Parny ; La guerre des Dieux (1799)

Le sourire appelle, et promet le baiser : Ange d'amour et de plaisir, la rose et le miel sont sur tes lèvres.
Évariste de Parny ; Torrent, idylle persane (1778)

J'ai payé mon tribut de pleurs à la beauté même infidèle, et les vers que j'ai fait pour elle, pour moi sont toujours les meilleurs.
Évariste de Parny ; À ces Messieurs (1806)

Qu'il est difficile de feindre la gaîté dans le sein des douleurs !
Évariste de Parny ; La rechute, Poésies érotiques (1778)

Lorsque vient la saison de plaire, le cœur n'est pas longtemps enfant.
Évariste de Parny ; À Éléonore, Opuscules poétiques (1779)

Amis, je reviens dans vos bras : les belles ne vous valent pas.
Évariste de Parny ; La rechute, Poésies érotiques (1778)

Vous possédez le talent de charmer, vous saurez tout quand vous saurez aimer.
Évariste de Parny ; Plan d'études, Poésies érotiques (1778)

L'homme qui consent au partage, n'est point amant, pas même époux.
Évariste de Parny ; Voyage de Céline, poème, 1806.

Jouir de ce qu'on donne, c'est beaucoup plus que recevoir.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1781)

Donne à l'amour quelques soupirs, à l'amitié tous ses loisirs.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère (1785)

La variété est la source de tous nos plaisirs, et le plaisir cesse de l'être quand il devient habitude.
Évariste de Parny ; Lettre à son frère - Janvier 1775.

Qu'un long baiser nous unisse a jamais ; qu'un long amour m'assure tes attraits.
Évariste de Parny ; Délire, Poésies érotiques (1778)

La bouche sourit mal quand les yeux sont en pleurs.
Évariste de Parny ; La rechute, Poésies érotiques (1778)

Le baiser d'une maîtresse allume tous les désirs.
Évariste de Parny ; Torrent, idylle persane (1778)

Le sourire appelle, et promet le baiser : Ange d'amour et de plaisir, la rose et le miel sont sur tes lèvres.
Évariste de Parny ; Torrent, idylle persane (1778)

Un cœur tout neuf, une aimable maîtresse ; durant le jour mille désirs, durant la nuit mille plaisirs.
Évariste de Parny ; À M. De Fontanes.

Les femmes ont l'humeur légère ; la nôtre doit s'y conformer. Si c'est un bonheur de leur plaire, c'est un malheur de les aimer.
Évariste de Parny ; Jours heureux.

Jours heureux ! maîtresse charmante ! Ô combien fut douce et brillante la jeunesse de nos amours !
Évariste de Parny ; Jours heureux.

La jouissance refroidira nos cœurs et nos désirs ; le dégoût suivra l'indifférence, comment alors supporter l'existence ?
Évariste de Parny ; Goddam, poème en 4 chants (1804)

Une paisible indifférence est la plus sage des vertus.
Évariste de Parny ; Poésies fugitives (1787)

La liste des auteurs populaires :