Fiodor Dostoïevski (3)

Les citations de Fiodor Dostoïevski :

Le plus difficile dans la vie est de vivre et de ne pas mentir.
Fiodor Dostoïevski ; Les démons (1871)

Il y a toujours dans la charité quelque chose qui corrompt à jamais.
Fiodor Dostoïevski ; Les démons (1871)

Plus j'aime l'humanité en général, moins j'aime les gens en particulier, comme individus.
Fiodor Dostoïevski ; Les frères Karamazov (1880)

L'amour de l'humanité est une abstraction à travers laquelle on n'aime guère que soi.
Fiodor Dostoïevski ; L'idiot (1868)

L'humanité pleine d'amour est une force redoutable, à nulle autre pareille.
Fiodor Dostoïevski ; Les frères Karamazov (1880)

Si le juge était juste, peut-être que le criminel ne serait pas coupable.
Fiodor Dostoïevski ; Les frères Karamazov (1880)

Un être qui s'habitue à tout, voilà la meilleure définition qu'on puisse donner de l'homme.
Fiodor Dostoïevski ; Souvenirs de la maison des morts (1860-1862)

Une erreur originale vaut peut-être mieux qu'une vérité banale.
Fiodor Dostoïevski ; Crime et châtiment (1866)

Le mariage est la mort morale de toute indépendance.
Fiodor Dostoïevski ; Les démons (1871)

Un homme conscient de lui-même peut-il se respecter tant soit peu ?
Fiodor Dostoïevski ; Les carnets du sous-sol (1864)

Là où l'amour n'existe pas, la raison, elle aussi, est absente.
Fiodor Dostoïevski ; Les carnets du sous-sol (1864)

Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu'un.
Fiodor Dostoïevski ; Journal d'un écrivain (1873)

Il n'y a que par le respect de soi-même qu'on force le respect des autres.
Fiodor Dostoïevski ; Humiliés et offensés (1861)