Les citations et pensées sur les Français

Les 45 citations et proverbes sur les Français :

Après le Russe vulgaire, rien n'est plus désagréable que le Français vulgaire. Plus j'en vois, moins je les estime. C'est de l'écume, avec rien dessous. Ou mieux encore, c'est de faux bijoux ; faux or, fausses pierreries, fausses breloques, toujours le clinquant, le plaqué, le frelaté. Tout est en dehors, pour la galerie, pour l'apparence. Il faut avoir l'air bien né et bien élevé, l'air bien placé, l'air de recevoir, l'air d'avoir vu le grand monde, il faut cacher son ignorance, sa gêne, son extraction, son domicile, toutes ses petitesses. Se donner des airs est donc le grand point ; faire figure, faire illusion, faire effet, paraître plus qu'on est, c'est la démangeaison nationale. Tout un peuple passionné pour le fard, pour le pompon et le ruban, pour la frisure et la fiction : c'est curieux. De là l'antipathie universelle pour la vérité qui dérange tout ce convenu. Le jour naturel fait paraître hideux toute cette beauté maquillée du monde des coulisses, toutes ces grâces et ces agréments lustre et du quinquet. Grattez le Français, vous trouverez un pauvre petit comédien fané, qui paraît quelque chose sous les feux de la rampe, mais peu de chose à la clarté du soleil. Il veut duper sans être dupe, car il a de l'art et de l'esprit. Mais il se dupe lui-même, son amour-propre l'empêchant de voir qu'on rit de lui.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 décembre 1870.

Si l'Assemblée nationale est le cerveau de la France, c'est un cerveau déjà mangé par les vers. Il y a dix-neuf mois qu'ils ont ébauché une machine appelée par eux Septennat ; voici dix-neuf mois qu'ils s'interrogent sur le nom et sur la chose ; ils emploieront leurs sept ans à chercher la définition de leur sottise. Et ils ne voient pas qu'on ne rit plus d'eux, parce qu'ils ennuient et dégoûtent, comme les bégaiements d'un idiot.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 décembre 1874.

Les Français ont une malheureuse prétention, c'est de vouloir qu'aucune éventualité ne les prenne au dépourvu, et de croire qu'il n'y a pas d'entreprises au-dessus de leurs forces et de leur courage. C'est de cette prétention que naît leur faiblesse.
Citation de Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Nous, les Français, nous avons une telle peur d'être dupes des autres que nous finissons par l'être de nous-mêmes, et que la défiance nous coûte plus cher que la crédulité.
Citation de Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

La raillerie est le principal travers du caractère français et le plus incorrigible ; le Français commence par douter et se moquer de tout ; il se rirait de la balle d'une arme à feu déchargée à bout portant sur sa poitrine, et ne croirait pas qu'elle puisse donner la mort si les armes à feu avaient été inventées la veille ou le matin.
Citation de Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Ce qui caractérise le peuple français, c'est un admirable esprit d'à-propos qui sait revêtir toutes les formes les plus simples, les plus brillantes, les plus caustiques ; c'est un sens droit, c'est un sens prompt à saisir toutes choses : précieux et puissant ressort qu'on n'a pu réussir à briser, mais dont de maladroits gouvernements n'ont pas su se servir.
Citation de Emile de Girardin ; Pensées et maximes (1867)

Le Français est toujours prompt à se scandaliser de tout succès rapide.
Citation de Émile de Girardin ; Questions de mon temps (1836 à 1846)

Le Français moyen a toujours soin d'accrocher au mur de la cuisine le calendrier des Postes et Télégraphes, orné d'une gravure représentant La Récolte de la fougère ou L'Entrée des douaniers à Altkirch.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen a naturellement la radio ; il est atteint de radiochronite aiguë, affection qui consiste, lorsqu'on a pu obtenir un poste, à tourner les boutons de l'appareil pour en obtenir un autre et ainsi de suite de manière à rendre toute audition impossible.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen adore le cinéma, il s'y rend chaque semaine et, pendant la projection du film, il explique à haute voix ce qui va se passer à ses amis et connaissances.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen est badaud par essence et par définition. Quand deux voitures se tamponnent, c'est lui qui donne à l'agent tous les détails de l'accident, qu'il n’a d'ailleurs pas vu, et il s'en va en disant : Tant que le radiateur n’est pas dans la lanterne arrière, il n’y a pas de mauvais sang à se faire.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen est le piéton par excellence ; aussi traverse-t-il les passages cloutés installés à son intention, avec une sage lenteur et la conscience de son omnipotence ; il traite les chauffeurs pressés d'espions et de figure de peau de fesse. D'ailleurs, ces mêmes injures lui resservent lorsque d'aventure il prend un taxi, mais, alors, il les destine aux piétons pour lesquels, à ce moment, son mépris n'a plus de limites.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen professe par-dessus tout le respect de l'ordre et de la morale officiellement établis ; son livret matricule porte, d'une manière générale, le signalement suivant : Taille : moyenne. Front : moyen. Yeux : indécis. Nez : moyen. Menton : rond. Visage : ovale. Signe particulier : néant. Observations : ne sait pas nager. Les autres organes ne sont pas mentionnés, mais il est probable qu'ils ne dépassent pas la moyenne honnête à laquelle tout Français moyen peut prétendre.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen a des opinions politiques très arrêtées. Il estime que la République est indéfectible, que ceux de la droite ont raison, ceux de la gauche aussi et que ceux du centre ont la notion du juste milieu.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Le Français moyen offre cette particularité de ne présenter aucune particularité marquante. Il n'est pas anthropophage, quoique carnivore, ce qui ne l'empêche nullement d'être herbivore et ruminant à l'occasion.
Citation de Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Nous Français, qui sommes un peuple léger, nous sommes malveillants pour ce qui est nouveau ; nous sommes curieux, mais nous restons incrédules.
Citation de Madame de Girardin ; Maximes et pensées (1855)

Ils sont des millions de Français qui adorent la France, mais ce n'est jamais la même.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le Français aime à grincer et à médire.
Citation de Robert Sabatier ; Histoire de la poésie française (1975)

Les femmes sont légères, comme les Français sont nés malins. Ces deux axiomes sont de même ordre. À force de se les entendre chanter, les unes et les autres ont fini par y croire. J'ai connu des Françaises légères dont les légèretés auraient écrasé un éléphant, et je connais de malins Français à côté de qui Gribouille, la Palisse et Jocrisse sont de rusés compères.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

Les Français sont ces gens impossibles qui répètent qu'impossible n'est pas français.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le Français se contente de l'apparence, et le bien dire chez lui remplace le bien faire.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 février 1875.

Le désordre convient fort bien aux Français, il force leur imagination.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Si les Français sont des veaux, ils fournissent des bœufs de labour et des taureaux de combat.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Les Français ont eu longtemps un ridicule, c'est la prétention d'être invincibles.
Citation de Alphonse Karr ; Les guêpes - Mars 1841.

Est Anglais qui peut ; Est français qui veut.
Citation de André Frossard ; Excusez-moi d'être français (1992)