Francis Bacon (2)

Les citations de Francis Bacon :

Le mensonge est comme l'alliage qui rend l'or plus maniable en lui ôtant de son prix.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Heureux celui qui prend un genre de vie conforme au caractère de son esprit !
Francis Bacon ; Essais (1625)

On peut déguiser son naturel, le vaincre quelquefois, mais jamais on ne l'étouffe.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La reconnaissance du moindre bienfait prouve qu'on préfère les sentiments aux richesses.
Francis Bacon ; Essais (1625)

L'hospitalité est la vertu d'une belle âme qui tient à tout l'univers par les liens de l'humanité.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La politique enseigne à juger des devoirs par l'intérêt, et du mérite par les succès.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Le débordement des passions dissipe les conseils de la raison.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La pire solitude, c'est celle d'un homme qui n'a point d'amis.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La médisance est le mauvais assaisonnement d'un bon repas.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Qui sait ce qu'on doit taire vaut bien celui qui sait tout dire.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Un grand parleur fatigue, un homme taciturne ennuie.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La politesse cache bien souvent les vices comme la parure masque les rides.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Les hommes sincères et désintéressés sont extrêmement rares.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Une bonne réputation est un rubis sans enchâssure à qui la moindre tache ôte tout son prix.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Tous les hommes, même les fripons, exigent de la bonne foi.
Francis Bacon ; Essais (1625)

L'indiscrétion sonne la trompette pour défier l'ennemi.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La discrétion est à l'âme ce que la pudeur est au corps.
Francis Bacon ; Essais (1625)

La vertu est semblable aux parfums qui rendent une odeur plus agréable lorsqu'ils sont agités.
Francis Bacon ; Essais de morale et de politique (1597)

L'avis d'un ami sincère est plus efficace que tous les avis des hommes les plus éclairés.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Qui ne craint pas pour sa vie ne ménage pas celle des autres.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Il n'est point de solitude plus affreuse que celle de l'homme sans amis.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Le vice le plus importun, après celui de censurer les autres, est celui de se louer soi-même.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Soyez juste envers vous-même sans être injuste envers les autres.
Francis Bacon ; Essais de morale et de politique (1597)

La conversation n'est pas un chemin qui conduit à la maison, mais un sentier où l'on se promène au hasard avec plaisir.
Francis Bacon ; Essais (1625)

Le temps est le plus grand des innovateurs.
Francis Bacon ; Essais (1625)