Friedrich Nietzsche (2)

Les citations de Friedrich Nietzsche :

La maturité de l'homme, c'est d'avoir retrouvé le sérieux qu'on avait au jeu quand on était enfant.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

La femme apprend à haïr dans la mesure où elle désapprend de charmer.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Qui se méprise soi-même s'honore du moins comme contempteur.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Dans l'éloge il y a plus d'importunité que dans le blâme.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Parler beaucoup de soi peut être un moyen comme un autre pour se cacher.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

La pensée du suicide est une puissante consolation, elle aide à bien passer plus d'une mauvaise nuit.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Ce qui se fait par amour se fait toujours par delà le bien et le mal.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

Dans la vengeance comme dans l'amour, la femme est plus barbare que l'homme.
Friedrich Nietzsche ; Par-delà le bien et le mal (1886)

L'homme ne s'élève que par ses erreurs.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Toute habitude rend notre main plus ingénieuse et notre génie plus malhabile.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Un seul homme sans joie suffit pour créer dans toute une maison une humeur chagrine.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Dans le royaume des aveugles est roi celui qui a les plus longues oreilles.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Avant l'effet on croit à d'autres causes qu'après l'effet.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

La vertu ne procure le bonheur qu'à ceux qui ont foi en leur vertu.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Du fait que quelqu'un est « un grand homme » il ne faut pas conclure qu'il est un homme ; peut-être n'est-il qu'un enfant, ou bien un caméléon de tous les âges de la vie, ou bien encore une petite vieille ensorcelée.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Rire, c'est être malicieux, mais avec une bonne conscience.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

On entend seulement les questions auxquelles on est capable de trouver une réponse.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

La façon la plus perfide de nuire à une cause, c'est de la défendre, avec intention, par des arguments fautifs.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Un seul a toujours tort, mais à deux commence la vérité.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Qui est toujours profondément occupé est au-dessus de tout embarras.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Certains ne savent pas combien ils sont riches jusqu'à ce qu'ils apprennent que leur richesse rend voleurs même des gens riches.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

Se consoler, c'est savoir accepter les conséquences.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

La cruauté est le remède de l'orgueil blessé.
Friedrich Nietzsche ; Le gai savoir (1882 et 1887)

À vivre trop près d'un homme, il nous arrive la même chose que si nous reprenons toujours une bonne gravure avec les doigts nus : un beau jour nous avons dans les mains un méchant papier sale et rien de plus.
Friedrich Nietzsche ; Humain, trop humain (1878)

Quelques œuvres de Friedrich Nietzsche :