Gabriel Meurier (2)

Les citations de Gabriel Meurier :

À bon droit, aider on doit.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Abondance de paroles, indice d'imprudence et frivoles.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À bon goût et bonne faim, il n'y a de mauvais pain.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Avec la paille et le temps, se murissent les nèfles et les glands.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Contentement et volonté, ont grand pouvoir et autorité.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Qui veut ce qu'il désire, des efforts il doit fournir.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À grand mal commettre et faire, peu de temps est nécessaire.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À bon conseil prête l'oreille, comme au bon vin flasque ou bouteille.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Bonne femme bon renom, patrimoine sans parangon (comparaison).
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

À toute heure, chien pisse et femme pleure.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

En jouant, on perd argent et temps.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Le jeu, la nuit, le lit, le feu, ne se contentent jamais de peu.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

La vie de l'homme s'écoule et fuit, la mort à grand pas le suit.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Qui veut aimer et n'est aimé, il est d'amour mal assigné.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

C'est folie de bien gagner, et de mal épargner.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Il n'est mal dont bien ne vienne.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Nécessité abaisse gentillesse ; nécessité n'a loi, foi, ni roi.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Comme grand dormir n'est pas sans songe, grand parler n'est pas sans mensonge.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

En grande beauté rarement loyauté.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Belle femme mauvaise tête, bonne mule mauvaise bête.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Entre promettre et donner, doit-on sa fille marier.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Bien danse à qui la fortune chante.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Avis donné n'est pas preuve de vérité.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

Un proverbe est quelquefois meilleur que deux bons avis.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)

En tous temps et saisons de l'année ; feu, argent et bonne santé sont en grande estimée.
Gabriel Meurier ; Trésor des sentences (1568)