Georg Christoph Lichtenberg

Quelques mots sur l'auteur :

Georg Christoph Lichtenberg

Philosophe, écrivain et physicien allemand né le 1er juillet 1742 à à Ober-Ramstadt dans le Land de Hesse, Georg Christoph Lichtenberg est décédé à l'âge de 56 ans le 24 février 1799 à Göttingen, ville d'Allemagne située dans le Land de Basse-Saxe.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 50 citations de Georg Christoph Lichtenberg :

Quand je parle avec quelqu'un, je remarque tout de suite s'il a de l'élasticité ou s'il cède à chaque pression.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Dieu créa l'homme à son image, dit la Bible ; les philosophes font le contraire, ils créent Dieu à la leur. Notre monde parviendra un jour à un raffinement tel qu'il sera aussi ridicule de croire à un Dieu qu'aujourd'hui de croire aux fantômes.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

L'espérance de subsister après sa mort fait une partie essentielle du bonheur présent de l'homme.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

On ne peut pas se débarrasser facilement de ses mauvaises habitudes, ce qu'on peut faire, c'est les cacher aux yeux du monde et empêcher leurs conséquences néfastes.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Pourquoi les chiens, quand ils ont fait des trous avec leurs pattes, les comblent-ils ensuite avec leur nez ? On pourrait penser, étant donné leur flair délicat, qu'ils feraient souvent mieux de creuser avec leur nez et de combler les trous avec leurs pattes.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

De nos jours, trois saillies et un mensonge font un écrivain.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Il est effroyable de vivre quand on ne veut pas, mais il serait bien plus épouvantable encore d'être immortel quand on veut mourir.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Il y a des visages à qui l'on ne peut tout simplement pas dire tu.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Qui trop imite affaiblit sa propre imagination.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

Bien des choses me déchirent qui ne font que navrer autrui.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

L'homme vivrait heureux s'il s'occupait aussi peu des affaires d'autrui que des siennes !
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

L'amour non payé de retour, c'est question sans réponse.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

L'amour est aveugle, mais le mariage lui rend la vue.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Qui écoute des excuses, quand il peut entendre des actions ?
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

Dans tout homme, il y a un peu de tous les hommes.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Le mariage commence par le chaud et finit par le froid.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

On peut difficilement se débarrasser des mauvaises habitudes, ce qu'on peut faire, c'est les cacher.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Il se noie plus de gens dans les verres que dans les rivières.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

On peut vivre dans le monde en faisant des prophéties, mais non pas en disant des vérités.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Rien n'est si doux ni si dur que le cœur.
Georg Christoph Lichtenberg ; Aphorismen (1799)

Le premier pas de la sagesse est de tout accuser ; le dernier est de tout concilier.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

Il y a vraiment bien des hommes qui ne lisent que pour ne point penser.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

Un bonheur perdurable n'est jamais possible que dans la sincérité.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

On trouve dans le monde plus souvent matière à s'instruire qu'à se consoler.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)

Mettre la dernière main à son œuvre, c'est la brûler.
Georg Christoph Lichtenberg ; Le miroir de l'âme (1799)