Georges Bataille (2)

Les citations de Georges Bataille :

L'amour démesuré n'est que la mesure de l'hypocrisie.
Georges Bataille ; Le mort (1967)

L'érotisme est dans l'approbation de la vie jusque dans la mort.
Georges Bataille ; La littérature et le mal (1957)

La caresse de l'œil sur la peau est d'une excessive douceur.
Georges Bataille ; Histoire de l'œil (1928)

Dieu n'est rien s'il n'est pas dépassement de Dieu dans tous les sens.
Georges Bataille ; Madame Edwarda (1937)

L'athée ne se soucie pas de Dieu, parce qu'il a décidé une fois pour toutes qu'il n'existait pas.
Georges Bataille ; La littérature et le mal (1957)

L'espoir est le désir mais ouvert à la peur.
Georges Bataille ; L'au-delà du sérieux (1955)

L'angoisse, évidemment, ne s'apprend pas.
Georges Bataille ; L'expérience intérieure (1943)

L'angoisse suppose le désir de communiquer.
Georges Bataille ; L'expérience intérieure (1943)

Le rire est le saut du possible dans l'impossible.
Georges Bataille ; Ma mère (posthume, 1966)

L'érotisme n'est lié que dans le mariage au souci d'une solution heureuse.
Georges Bataille ; Le coupable (1943)

L'exploitation de l'homme par l'homme, haïssable qu'elle soit, est donnée dans l'humanité.
Georges Bataille ; L'expérience intérieure (1943)

Le jeu de l'amour, c'est le cœur et les sens jouant au colin-maillard.
Georges Bataille ; Œuvres complètes, Page 443 (1970)

L'amour a cette exigence : ou son objet t'échappe ou tu lui échappes. S'il ne te fuyait pas, tu fuirais l'amour.
Georges Bataille ; Le coupable (1943)

L'extase n'est pas amour : l'amour est possession à laquelle est nécessaire l'objet, à la fois possesseur du sujet, possédé par lui.
Georges Bataille ; L'expérience intérieure (1943)

Il est certain que l'inhibition de l'amour est favorable à l'intensité du plaisir érotique.
Georges Bataille ; Œuvres complètes (1970)

Le domaine de l'érotisme est voué sans échappatoire à la ruse.
Georges Bataille ; Madame Edwarda (1937)

L'horreur est la mesure de l'amour, la soif du mal est la mesure du bien.
Georges Bataille ; La littérature et le mal (1957)

Il n'est pas de sentiment qui jette dans l'exubérance avec plus de force que celui du néant.
Georges Bataille ; L'érotisme (1957)

Je pense comme une fille enlève sa robe.
Georges Bataille ; L'expérience intérieure (1943)

La poésie qui ne s'élève pas au non-sens de la poésie n'est que le vide de la poésie, que la belle poésie.
Georges Bataille ; L'impossible, L'orestie (1962)

Je donne à qui veut bien une ignorance de plus.
Georges Bataille ; Le petit (1943)

De l'érotisme, il est possible de dire qu'il est l'approbation de la vie jusque dans la mort.
Georges Bataille ; L'érotisme, introduction (1957)

L'acte sexuel est dans le temps ce que le tigre est dans l'espace.
Georges Bataille ; La part maudite, avant-propos (1949)

L'homme qui apprendrait par cœur un dictionnaire finirait par y trouver du plaisir.
Georges Bataille ; Lettre à Mlle Leroyer de Chantepie (1858)

Une femme qu'on aime guère est plus supportable si l'on fait l'amour avec elle.
Georges Bataille ; Bleu du ciel (1935)