Georges Benjamin Clemenceau (2)

Les citations de Georges Clemenceau :

L'homme est une bête féroce.
Georges Clemenceau ; Justice militaire (1901)

Quand le destin s'acharne sur les vaincus, rien ne peut arrêter la hache infatigable du malheur.
Georges Clemenceau ; Contre la justice (1900)

Mieux vaut rire aux vivants que de pleurer aux morts.
Georges Clemenceau ; Au fil des jours (1900)

Un arrangement médiocre, ou une paix boiteuse, vaut mieux que la guerre.
Georges Clemenceau ; La mêlée sociale (1895)

Tout vaut mieux que la lâcheté suprême de l'injustice consciente.
Georges Clemenceau ; Contre la justice (1900)

Mieux vaut une victoire sans un grand stratège qu'un triomphe de stratégie dans la défaite.
Georges Clemenceau ; Grandeurs et misères d'une victoire (1930)

L'absolu, c'est le simple, et la recherche de l'absolu n'est qu'une originelle conséquence du moindre effort.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

La vie est une chance d'oser.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

Tout vaut mieux que la honte du mensonge.
Georges Clemenceau ; Contre la justice (1900)

Je suis l'ennemi de la mauvaise organisation de l'Armée.
Georges Clemenceau ; Injustice militaire (1902)

Il est plus facile de réformer autrui que soi-même.
Georges Clemenceau ; Grandeurs et misères d'une victoire (1930)

Le mal venu de l'égoïsme fait chacun de nous victime et bourreau tour à tour.
Georges Clemenceau ; Les plus forts (1898)

Imaginer, c'est se figurer le monde au delà des mesures contrôlées.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

Rêver, c'est espérer.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

Toute tolérance devient à la longue un droit acquis.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

La vanité humaine est si grande que le plus ignorant croit avoir besoin d'idées.
Georges Clemenceau ; Les plus forts (1898)

La discordance fait l’incompréhension.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

Connaître, penser, c'est classer.
Georges Clemenceau ; Au soir de la pensée (1927)

On ne peut pas servir l'humanité aux dépens de la France.
Georges Clemenceau ; Discours du 5 novembre 1918.

Je ne suis qu'un humble soldat qui passe.
Georges Clemenceau ; Discours à la Sorbonne, le 1er mars 1918.

Il est plus facile de faire la guerre que la paix.
Georges Clemenceau ; Discours du 14 Juillet 1919.

Nous sommes tous faillibles.
Georges Clemenceau ; Discours du 22 juillet 1917.

L'homme absurde est celui qui ne change jamais.
Georges Clemenceau ; Discours du 22 juillet 1917.

La guerre est une chose trop grave pour la confier à des militaires !
Georges Clemenceau ; Discours historiques (1886)