Georges Schéhadé

Quelques mots sur l'auteur :

Georges Schéhadé

Poète, écrivain, scénariste et auteur dramatique libanais de langue française né le 2 novembre 1905 à Alexandrie en Égypte, Georges Schehadé est décédé le 17 janvier 1989 à Paris à l'âge de 83 ans.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 16 citations de Georges Schéhadé :

Je fais beaucoup de promenades avec ma femme et mon fils, car depuis que j'ai gagné de l'argent en écrivant un film, j'ai une Volkswagen. C'est une voiture remarquable, et charmante. Elle a le capot à l'avant si surbaissé que lorsque je la retrouve dans le jardin, elle me donne l'impression de pencher le cou pour brouter le gazon - comme une chèvre !
Georges Schéhadé ; Interview avec soi-même, le 9 septembre 1957.

Les écoliers ont tort d'écrire le nom de leurs professeurs avec une majuscule et sans faute d'orthographe.
Georges Schéhadé ; Interview avec soi-même, le 9 septembre 1957.

J'aime énormément le sport, mais assis dans un bon fauteuil et en parcourant les journaux. – Quand je lis, par exemple, qu'un athlète a fait un saut de sept mètres, je dis : « Bravo ! » Puis je me reprends aussitôt et je pense : Pourquoi faire, il y a les ascenseurs ! – Quand je lis que des gens ont grimpé sur une haute montagne, bravant le froid et le manque d'oxygène, je dis : « Bravo ! » Puis je pense : Pourquoi faire, il y a les aéroplanes !
Georges Schéhadé ; Interview avec soi-même, le 9 septembre 1957.

Deux et deux ne font jamais quatre que si l'on est parfaitement d'accord.
Georges Schéhadé ; La Soirée des proverbes (1954)

Le temps est un vieillard qui a la malice des enfants.
Georges Schéhadé ; L'émigré de Brisbane (1965)

Une fois n'est pas coutume, sauf pour la mort.
Georges Schéhadé ; La taille des jeunes filles (1985)

La vérité a plusieurs visages, le mensonge n'en a qu'un !
Georges Schéhadé ; La Soirée des proverbes (1954)

Il y a des églises dont les saints sont dehors.
Georges Schéhadé ; Si tu rencontres un ramier (1951)

Il y a des tristesses qui ne sont pas les nôtres.
Georges Schéhadé ; Si tu rencontres un ramier (1951)

Qui habite les songes ne meurt jamais.
Georges Schéhadé ; Si tu rencontres un ramier (1951)

Celui qui rêve se mélange à l'air.
Georges Schéhadé ; Monsieur Bob'le (1951)

La vérité est une science enfantine.
Georges Schéhadé ; Monsieur Bob'le (1951)

C'est dans la vertu qu'on rencontre les pires excès.
Georges Schéhadé ; Histoire de Vasco (1956)

La paresse fait tourner les moulins !
Georges Schéhadé ; Rodogune Sinne (1947)

Méfie-toi des souvenirs comme d'une montre arrêtée.
Georges Schéhadé ; Monsieur Bob'le (1951)

On ne remplace pas l'âge par l'innocence.
Georges Schéhadé ; La Soirée des proverbes (1954)