Les citations et pensées sur le gouvernement

Les 63 citations et proverbes gouvernement :

C'est une chose remarquable que, dans tous les pays, ceux qui tentent de soulever les masses et de changer la forme du gouvernement, n'en profitent presque jamais.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Si les partisans d'un système de gouvernement quelconque veulent voir triompher leurs opinions, ils doivent commencer, par de bonnes mœurs, à préparer les peuples à adopter leurs principes ; une vertu exemplaire entraîne tôt ou tard une nation à une forme de gouvernement qui est l'expression de ses mœurs.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Un gouvernement qui emploie les hommes les plus vertueux doit s'attirer l'estime et l'affection de tout le monde.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Il est petit le nombre de ceux qui, étant sans ambition, se contentent d'être vertueux. Les gouvernements ont plus besoin de pareilles gens que ceux-ci de places.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

Depuis que les hommes ouvrent les yeux, il leur faut de nouveaux hochets pour les occuper ; de là les gouvernements constitutionnels où chacun se croit la mouche du coche ; alors tout va bien, ou semble bien aller : ce qui revient au même.
Citation de Pierre-Jules Stahl ; Les pensées et réflexions diverses (1841)

L'excessive rigueur d'un gouvernement, sa violence, sont souvent des signes de faiblesse.
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1843)

Le bon gouvernement : le prochain !
Citation de Charles Régismanset ; Nouvelles contradictions (1939)

L'intérêt d'un gouvernement est de tout réunir, l'intérêt d'un parti est de tout diviser ; le gouvernement survit à tout, parce qu'il se fortifie sans cesse en ralliant tout à lui ; le parti meurt, parce qu'il est de son essence de ne pas vouloir de recrues : le parti vit de vengeance, et le gouvernement de clémence.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes de la raison (1825)

L'esprit de parti tend à isoler un gouvernement, en ne le rendant favorable qu'à l'intérêt de quelques-uns ; le gouvernement, au contraire, sait, en consultant la raison, qu'il n'est entouré de l'amour universel qu'en donnant une égale espérance à tous, et qu'il ne réunit la majorité des vœux qu'en favorisant la majorité des intérêts.
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Les pensées et maximes de la raison (1825)

Le plus paisible des gouvernements est toujours le plus heureux et le plus durable.
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

Tout gouvernement a ses jaloux, ses adversaires, ses conspirateurs, qu'il ne connaît pas, outre ceux qu'il connaît ; et les plus dangereux de tous, ce sont les premiers.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 23 avril 1869.

Un gouvernement fort et habile, qui désire s'établir et durer, se légitimer enfin, n'y peut réussir qu'en s'emparant successivement des hommes les plus capables, — sur quelque banc qu'ils siègent, à quelque parti qu'ils aient appartenu, — aux seules conditions d'une supériorité reconnue et d'une moralité non contestée. Distinguer toutes les notabilités dans toutes les spécialités, et les absorber dans le gouvernement, ce serait, je l'ai déjà plusieurs fois dit, priver les partis de toutes les forces dont s'accroît le pouvoir ; ce serait appauvrir, déconsidérer, dissoudre l'opposition, et en même temps enrichir et ennoblir le gouvernement ; ce serait centupler son autorité par le plus puissant des prestiges, celui d'une grande et incontestable supériorité intellectuelle.
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

La force d'un gouvernement est tout entière en lui : elle est dans ses agents, dans ses rouages, dans ses idées, dans ses œuvres ; elle n'est pas dans l'indulgence qu'il mendie ou dans la flatterie qu'il paye. Qu'importe qu'un peintre sans talent fasse dire de ses tableaux sans mérite, par un critique sans conscience, que ce sont des chefs-d'œuvre ? En seront-ils pour cela moins défectueux ? En auront-ils pour cela plus de valeur ?
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

On me demande : « Qu'appelez-vous un bon gouvernement ? » — Je réponds : Qu'appelez-vous un bon vaisseau ? Qu'appelez-vous un bon fusil ? Un bon vaisseau, n'est-ce pas celui qui est construit de telle sorte qu'il soit en état d'affronter les épreuves de la plus longue ou de la plus difficile traversée ? Un bon fusil, n'est-ce pas celui qui peut contenir la plus forte charge avec le moins de risque d'explosion, porter à la fois le plus loin et le plus juste ?... Eh bien, un bon gouvernement, c'est le gouvernement qui remplit les conditions les plus propres à atteindre le but qui lui est assigné ; c'est celui qui offre le moins de prise au danger d'un naufrage, ou le moins de chance à l'éclat d'une explosion ; c'est celui qui, existant en vertu de certaines lois, les observe strictement ; c'est celui qui ne prend pas le sommet pour la base et la base pour le sommet ; c'est celui qui ne fausse aucun ressort ; c'est celui qui puise sa force dans son homogénéité ; c'est celui qui fonctionne sans frottements nuisibles ou dangereux ; c'est celui qui met en mouvement toutes les énergies de la nation ; c'est celui qui imprime à la circulation, sous toutes les formes, l'essor le plus rapide ; c'est celui qui augmente la valeur de l'actif national ; c'est celui qui diminue le paupérisme ; c'est celui qui ne laisse en retard aucun progrès réel, en souffrance aucune prétention légitime, en suspens aucune question importante, à l'écart aucune capacité reconnue, aucun concours utile ; c'est celui qui embrasse et satisfait le plus grand nombre d'intérêts généraux ; c'est celui qui s'élève le plus haut au-dessus des considérations purement individuelles ; enfin, c'est celui qu'il est facile de réformer et difficile de renverser.
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Le canon et l'échafaud sont les deux arguments des gouvernements et des révolutions au-dessous de leur tâche. On a dit que c'étaient les arguments du plus fort ; on aurait dû ajouter : Et du moins capable !
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Que fait le gouvernement qui ne craint pas de recourir à l'abus de la force ? Il en donne l'exemple. Or jamais un tel exemple n'est donné sans imprudence et sans danger.
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Dans un gouvernement constitutionnel, la force sans le droit n'est rien. Eût-elle l'avantage un jour, elle le perdrait le lendemain.
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

La flamme brûle les aveugles et ne les éclaire pas... Avis aux gouvernements atteints de cécité !
Citation de Emile de Girardin ; Les pensées et maximes (1867)

Le meilleur gouvernement est celui où il y a le moins d'hommes inutiles.
Citation de Voltaire ; Dialogues et entretiens philosophiques (1763)

Toute nation a le gouvernement qu'elle mérite.
Citation de Joseph de Maistre ; Lettre à M. le comte Rasoumowsky (1810)

Un parfait gouvernement est celui où toutes les parties sont également protégées.
Citation de Henri François d'Aguesseau ; Maximes et pensées (1751)

Si les mendiants sont onéreux à l'État, c'est à l'État de faire en sorte qu'il n'y ait point.
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le langage du cœur est toujours vrai, mais peu de gens s'en servent ; et le gouvernement n'est pas le lieu où on le connaisse le mieux, ni où il se fasse le plus entendre.
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

Le meilleur des gouvernements n'est pas celui qui fait les hommes les plus heureux, mais celui qui fait le plus grand nombre d'heureux.
Citation de Charles Pinot Duclos ; Considérations sur les mœurs de ce siècle (1751)

Si l'on connaissait les ténébreuses intrigues des gouvernements les uns contre les autres, depuis trois siècles, pour se nuire et s'affaiblir réciproquement, on serait effrayé de leurs résultats, pour ceux qui y ont été les plus habiles et même les plus heureux.
Citation de Louis de Bonald ; Pensées sur divers sujets (1817)