Guillaume Penn

Notre citation favorite :

La citation favorite

Guillaume Penn a dit :
Différer de rendre justice est une injustice.

Les 142 citations de Guillaume Penn :

Vise au bonheur, non à la richesse ; cette dernière consiste à avoir ses sacs pleins, pour l'autre il ne faut qu'avoir l'esprit content, et les richesses ne procurent point le contentement.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Dieu punit souvent ces hommes avides de richesses, en permettant que leur cupidité, augmentant au point de ne plus connaître de bornes, les pousse à la fraude, à l'extorsion, et à l'oppression, qui changent en poison tout ce qu'ils avaient acquis avant ; de sorte qu'ordinairement, s'étant enrichis par des voies iniques, on les voit ruinés de même, et avec la même rapidité.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne réprimandez jamais par colère, mais à dessein d'instruire.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Les hommes aiment à dépriser ce qu'ils ne veulent pas imiter.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Qui mène une vie retirée mène une vie heureuse.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Les plus grandes querelles commencent toujours par des riens.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Quand les choses arrivent sans que nous ayons pu les prévenir, il ne faut pas nous troubler ; si c'est notre faute, n'y retombons plus. Ne plus retomber dans une faute, c'est s'en repentir, c'est presque la réparer.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Sois plutôt généreux que prodigue.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu veux être heureux ne porte point tes idées plus haut que ta condition ne te le permet, et sois de la plus grande indifférence pour tout ce qui n'est point absolument nécessaire.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Souviens-toi que ton ami est ton semblable, et que tu dois à la bonté de Dieu, et non à ton mérite, la différence qu'il y a entre lui et toi.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si ton ami est en faute, tâche plutôt de le convaincre de son erreur, que de lui faire voir ta colère ; et lorsqu'il reconnaît sa faute, pardonne-lui.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Que ton autorité soit mêlée de douceur ; gouverne plutôt par la discrétion que par la rigueur.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne te forges point des entraves à toi-même, mais conserves ta liberté tandis que tu l'as.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Les résolutions prises trop à la hâte ressemblent aux vœux, il faut éviter les unes et les autres.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne promets pas souvent, mais ne manque jamais de tenir, si tu le peux légitiment.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Un caractère vindicatif non seulement met les autres mal à leur aise, mais aussi la personne qui l'a.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si l'on voulait disputer sur tout ce qui peut donner lieu à des disputes, on n'en finirait pas.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Il faut fermer les yeux sur bien des choses quand on aime le repos.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Obéis à ton père, si tu veux que tes enfants t'obéissent.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Le meilleur orateur est celui qui a du jugement, et qui s'exprime avec esprit.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'esprit relève le bon sens, et lui donne plus de prix.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'esprit est un tour heureux par lequel on exprime une pensée d'une manière frappante.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Peu de savoir et beaucoup de jugement l'emportera toujours sur beaucoup de science et peu de jugement.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Un grand appétit, avec un estomac paresseux, annonce un mauvais tempérament.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

La science est le trésor du sage, mais le jugement est son trésorier.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'examen ne nuit jamais à la vérité, et une croyance aveugle favorise souvent l'erreur.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Garde-toi des erreurs du vulgaire, ne nie, ni ne crois, sans fondement.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Le sage est trop au-dessus de la ruse pour s'en servir ; d'ailleurs la finesse n'est que le singe de la prudence.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne sois jamais du même avis que les autres purement pour leur plaire. Une pareille complaisance n'est point sans flatterie et mène souvent au mensonge ; elle annonce un caractère servile et enclin à la bassesse.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'indiscrétion n'est pas moins nuisible que la trahison, sans pourtant en avoir la noirceur.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Garde tes secrets toi-même, et personne ne les révélera.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Il est sage de ne pas chercher à savoir un secret, et il est honnête de ne pas révéler celui qu'on sait.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne crois point, sans fondement, ce qu'on te dit d'un autre ; et ne dit de mal d'un autre que dans le cas où ton silence ferait plus de tort à d'autres, que ce que tu as à dire ne lui en fera à lui-même.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu es obligé de parler, dis la vérité ; car l'équivoque mène au mensonge, comme le mensonge mène à l'enfer.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Le plus grand service qu'on puisse rendre à la raison, c'est de la présenter de sang-froid ; et ceux qui défendent la vérité avec trop de chaleur, lui font souvent plus de tort que ses adversaires mêmes.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Les hommes en général s'inquiètent plus de leur réputation que de la cause qu'ils soutiennent.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

En argumentant ne donne point d'avantage à ton adversaire, et ne laisse pas échapper ceux qu'il te donnera ; le meilleur secret pour cela, c'est de garder son sang-froid.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Dans toutes discussions que la vérité soit ton but, plutôt que la victoire ou l'intérêt ; tâche de persuader ton antagoniste plutôt que de l'exposer.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Mieux vaut ne rien dire que parler mal-à-propos. Pour parler à propos, il faut choisir le temps et les paroles.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Pense deux fois avant de parler une, et tu en parleras deux fois mieux.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Il y a des gens qui ont la sottise d'interrompre et de couper la parole à ceux qui parlent, au lieu d'écouter et de penser avant de répondre : j'y trouve autant d'incivilité que de folie.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Toutefois qu'il y a folie à parler il y a sagesse à se taire, et le silence est toujours le parti le plus sûr.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Évite toute compagnie qui n'est pas ou profitable ou nécessaire, et en pareil cas parle peu et toujours le dernier.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu as fait une injure à quelqu'un, avoue-la plutôt que de te défendre ; en avouant tu mérites d'être pardonné, au lieu qu'autrement tu doubles l'injure et la réparation.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Rends les honnêtetés qu'on te fait, et sois toujours reconnaissant des faveurs que tu auras reçues.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Ne te rend intime qu'avec très peu de gens, et prends garde avec qui.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

En fait d'amitié, nous devons donner la préférence à nos parents, nous devons aussi en fait de charité leur donner la préférence, lorsqu'ils ont aussi grand besoin de secours, et qu'ils le méritent également.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Si tu choisis un ami, que ce soit comme une femme, pour la vie.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'avare, l'homme orgueilleux, le beau parleur, ne peuvent faire que de mauvais amis.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Un véritable ami s'ouvre avec franchise, il est juste dans les conseils qu'il donne, prompt à rendre service ; s'il faut qu'il s'expose, il le fait hardiment, il souffre tout patiemment, il défend toujours son ami avec courage.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Deux véritables amis ne sauraient être heureux l'un sans l'autre, l'un ne saurait être malheureux sans que l'autre partage ses peines, ils se communiquent leurs plaisirs et leurs chagrins, de même que s'ils pouvaient changer de corps, et s'aident et se soutiennent l'un l'autre dans l'adversité.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'amitié ne se trouve point où il n'y a pas de liberté : la liberté est son élément, et la contraindre dans des bornes trop étroites, c'est la détruire. L'amitié veut parler et agir librement, elle ne s'offense jamais de ce qui n'a point été dit à dessein d'offenser, et même où il y a lieu de s'offenser, elle pardonne aisément et oublie même, à la moindre explication.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'amitié est un mariage des cœurs dont le respect est le lien.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'amitié est l'union des âmes dont la vertu est le lien.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Les visites fréquentes, les présents, une correspondance intime, des alliances entre parents au degré permis, sont les meilleurs moyens pour entretenir les sentiments d'affection et de tendresse que l'on doit aux siens.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Un mari et une femme qui s'aiment et s'estiment l'un l'autre, inspirent à leurs enfants le même amour et le même respect.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

L'autorité vis-à-vis des enfants doit être tempérée de douceur.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Entre mari et femme il ne doit y avoir d'autre règle que l'amour.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Choisis une femme qui ne connaisse de sureté, de satisfaction, de danger, qu'où il y en aura pour toi, dont tu sois aussi sûr que de tes pensées les plus secrètes, et qui, suivant le sens naturel du mot, soit ton amie aussi bien que ton épouse ; car celle-là n'est épouse qu'à demi, qui n'est pas en même temps femme et amie, ou qui n'est pas capable de l'être.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)

Préfère toujours dans le mariage la personne à la beauté, et l'âme au corps ; si tu suis ces règles dans ton choix, tu seras sûr de trouver dans ta femme, une amie, une compagne, un second toi-même, qui partagera avec toi tous tes soins et tous tes soucis.
Guillaume Penn ; Fruits de l'amour d'un père (1790)