Guy Bedos (2)

Les citations célèbres de Guy Bedos :

Vieux fou que je suis. Si vous glissiez une quelconque mixture dans mon verre pour en finir une bonne fois, vous auriez droit aux circonstances atténuantes.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Parmi les profs, certains sont licenciés, d'autres agrégés, mais il y en a qui devraient être renvoyés !
Guy Bedos ; Inconsolable et gai (1995)

L'applaudissement, c'est une convention.
Guy Bedos ; Inconsolable et gai (1995)

On s'attendrit volontiers sur les mal-baisées, mais il y a beaucoup de mal-baisantes !
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Un noir président, ça change quoi ? Rien, s'il est nul. Idem pour une femme.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Si l'amitié c'est l'amour sans le sexe, nous sommes devenus très amis, Leïla et moi.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Suicidaire comme je suis, fumer tue, ça m'excite !
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Je frôle la soixantaine, mais il n'y a pas d'âge pour être orphelin.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Le bonheur, ça tient à un coup de volant mal négocié.
Guy Bedos ; Télérama (1987)

À quoi ça sert un corps ? À vivre, à bouger, à travailler, à baiser.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Les filles, on devrait comme avec les chats, surtout les femelles, les stériliser toutes petites !
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Incinération - Après les atrocités d'Auschwitz, de Dachau et de Buchenwald, je ne comprends décidément pas les juifs qui veulent finir dans un four.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Se suicider trop tôt, c'est manquer de mémoire et d'imagination.
Guy Bedos ; Le jour et l'heure (2008)

Il faut rire de la mort ! Surtout quand c'est les autres.
Guy Bedos ; Merci pour tout (1996)

Soyez sans crainte, le talent n'est pas contagieux.
Guy Bedos ; Merci pour tout (1996)

Lorsque le coeur montre son cul, le théâtre devient un bordel.
Guy Bedos ; Inconsolable et gai (1995)

Le rire, c'est comme le désir : on ne peut pas faire semblant de bander.
Guy Bedos ; Magazine Lui (1997)

Les ados, petits c'est mignon... mais, passés douze ans, faudrait les congeler !
Guy Bedos ; Les ados, j'adore (1995)

La liste des auteurs populaires :