Guy de Maupassant (2)

Les citations de Guy de Maupassant :

La femme rêve toujours, elle rêve de ce qu'elle ignore, de ce qu'elle soupçonne.
Guy de Maupassant ; Le rosier de Madame Husson (1888)

Nous aurions peu de maîtresses agréables si nous n'étions pas plus audacieux que les maris dans nos caresses, si nous nous contentions de la vulgaire habitude des nuits conjugales.
Guy de Maupassant ; Le rosier de Madame Husson (1888)

Quel que soit le bien-être de notre corps, nous désirons quelque chose de plus... pour le cœur.
Guy de Maupassant ; Rose (1884)

Le mariage c'est un échange de mauvaise humeur le jour et de mauvaises odeurs la nuit.
Guy de Maupassant ; Mademoiselle Fifi (1882)

Quand on aime une femme, on hait qui la possède.
Guy de Maupassant ; La trahison de la comtesse de Rhune, III, 2 (1875)

Le talent provient de l'originalité, qui est une manière de penser, de voir, de comprendre et de juger.
Guy de Maupassant ; Pierre et Jean, préface (1887/1888)

Le baiser frappe comme la foudre, l'amour passe comme un orage, puis la vie, de nouveau, se calme comme le ciel, et recommence ainsi qu'avant. Se souvient-on d'un nuage ?
Guy de Maupassant ; Pierre et Jean (1888)

On aime sa mère presque sans le savoir, sans le sentir, car cela est naturel comme de vivre.
Guy de Maupassant ; Fort comme la mort (1889)

La moindre chose contient un peu d'inconnu : Trouvons-le.
Guy de Maupassant ; Pierre et Jean (1887/1888)

L'homme qui aime normalement sous le soleil, adore frénétiquement sous la lune.
Guy de Maupassant ; Sur l'eau, le 22 mai 1881.

Le baiser, la plus sûre façon de se taire en disant tout.
Guy de Maupassant ; Escales d'azur.

Le bonheur, c'est l'attente heureuse, la confiance ; c'est un horizon plein d'espérance, c'est le rêve !
Guy de Maupassant ; Les souvenirs, le 23 mars 1884.

Les seules femmes heureuses sur cette terre sont celles à qui nulle caresse ne manque.
Guy de Maupassant ; Les caresses, le 14 août 1883.

L'homme, doué de sa force physique, exerce l'amour par la violence ; la femme, douée du charme, domine par la caresse.
Guy de Maupassant ; Le baiser, le 14 novembre 1882.

L'amour est délicat, ma petite : un rien le froisse ; tout dépend, sache-le, du tact de nos câlineries.
Guy de Maupassant ; Le baiser, le 14 novembre 1882.

Le suicide ! c'est la force de ceux qui n'en ont plus.
Guy de Maupassant ; L'endormeuse, le 16 septembre 1889.

De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise.
Guy de Maupassant ; Amoureux et primeurs (1881)

Aimer beaucoup, comme c'est aimer peu ! On aime, rien de plus et rien de moins.
Guy de Maupassant ; Notre cœur (1890)

Ce que l'on aime avec violence finit toujours par vous tuer.
Guy de Maupassant ; La nuit, le 14 juin 1887.

Le cul des femmes est monotone comme l'esprit des hommes.
Guy de Maupassant ; Lettre à Flaubert, le 3 Août 1878

Un baiser légal ne vaut jamais un baiser volé.
Guy de Maupassant ; Confession d'une femme (1882)