Henri de Régnier (5)

Les citations de Henri de Régnier :

Tu es belle, tes yeux, ta bouche et ton visage sont beaux comme ton corps ; heureux celui qui t'aime et qui, la nuit, partage le lit où tu t'endors !
Henri de Régnier ; Le miroir des heures, Choix (1910)

Quoi qu'il en soit, baisers d'ennemis est l'œuvre d'un très délicat.
Henri de Régnier ; Joris-Karl Huysmans (1892)

Si j'ai aimé de grand amour ; ce fut ta bouche grave et douce, ce fut ta bouche.
Henri de Régnier ; Jeux rustiques et divins (1897)

Si j'ai aimé de grand amour, triste ou joyeux, ce sont tes yeux.
Henri de Régnier ; Jeux rustiques et divins (1897)

L'amour est l'hôte de la sagesse.
Henri de Régnier ; Le trèfle noir (1895)

Amour - Ce qu'il y a de mieux à faire, et non le moindre, consiste à se baiser à pleine bouche.
Henri de Régnier ; Le bon plaisir (1902)

Il est plus aisé de trouver sur les femmes des traits piquants que de sages maximes.
Henri de Régnier ; Lui, ou les femmes et l'amour (1928)

Et quand je songerais un peu aussi à moi, est-ce qu'on est égoïste pour cela ?
Henri de Régnier ; La peur de l'amour (1907)

C'est bête la vie, et il faut mourir ; mais c'est plus fort que moi, j'aime vivre.
Henri de Régnier ; La peur de l'amour (1907)

Il y a des êtres qu'avant d'avoir vus on a déjà oubliés.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

Les déceptions de l'amitié se guérissent par l'indifférence ; celles de l'amour par l'oubli.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

Le souvenir, c'est ce qu'il reste de mémoire à l'oubli.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

La tristesse enveloppe, l'ennui pénètre.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

On n'a peut-être jamais d'autre grande passion que soi-même.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

Les premières heures de l'amour sont comme les premiers pas sur la neige.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

La timidité est une contraction de la sensibilité, une crampe de l'esprit.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

Juger est quelquefois un plaisir, comprendre en est toujours un.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

Les feux de l'amour laissent parfois une cendre d'amitié.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

L'argent donne tout ce qui semble aux autres le bonheur.
Henri de Régnier ; Donc (1927)

L'amour est éternel tant qu'il dure.
Henri de Régnier ; Lui, ou les femmes et l'amour (1928)

Tout a été dit sur l'amour, et l'amour est toujours l'amour.
Henri de Régnier ; Donc (1927)